La vice-première ministre Dominique Anglade était avec le député de Saint-Maurice Pierre Giguère samedi matin.

Une superclinique à Grand-Mère?

Shawinigan — Le député sortant de Saint-Maurice, Pierre Giguère, revient à la charge avec le projet de superclinique dans le secteur Grand-Mère, à Shawinigan. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la nouvelle circonscription de Laviolette-Saint-Maurice espère que ce projet soit parmi les 25 supercliniques supplémentaires annoncées par Philippe Couillard samedi matin.

«On a une petite problématique avec le nombre de médecins pour ce projet de superclinique. Nous en avons besoin et nous devons continuer à pousser ce dossier pour qu’il se réalise», a déclaré le député libéral sortant lors d’un point de presse tenu samedi matin à Shawinigan.

Pierre Giguère était accompagné pour l’occasion de Dominique Anglade samedi matin lors d’une visite du marché public de Shawinigan, d’une entreprise de nouvelles technologies basée  ainsi que d’un CPE aux horaires atypiques. La présence de la vice-première ministre sortante démontre une fois de plus que le PLQ tient à conserver ses acquis en Mauricie. Lors des deux premières journées de la campagne électorale, jeudi et vendredi, le premier ministre sortant était également en Mauricie.

En après-midi, Dominique Anglade a poursuivi sa visite en Mauricie aux côtés du député sortant de Maskinongé, Marc H. Plante.

«Il n’est pas question de sauver les meubles. La Mauricie a toujours été une région importante. Et j’ai toujours beaucoup de plaisir à m’y retrouver, car on retrouve des entreprises qui innovent», a commenté Dominique Anglade, également la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. «J’ai toujours été très présente à Shawinigan, car il y a des initiatives ici qui mérite d’être connu partout au Québec.»

Pierre Giguère et Dominique Anglade ont visité le marché public de Shawinigan samedi matin.

25 supercliniques supplémentaires

Le PLQ s’engage à ouvrir 25 supercliniques supplémentaires s’il est réélu. 

Philippe Couillard a pris cet engagement samedi matin au jour 3 de la campagne électorale. Son gouvernement s’était engagé dans le mandat précédent à en ouvrir 50 et actuellement, 49 sont en service.

Les supercliniques sont ouvertes sept jours sur sept, 12 heures par jour. Les libéraux promettent aussi de fournir une deuxième carte d’assurance maladie pour les enfants de moins de 14 ans, pour simplifier la vie des parents.

Également, les parents pourront recourir aux services d’un pharmacien pour administrer un vaccin. Les familles pourraient par ailleurs bénéficier de nouveaux services de télésanté, tels que la téléconsultation, la téléassistance, la télépathologie, les télésoins et la téléformation.

Ces engagements nécessiteraient des déboursés de 14 millions additionnels par année.

«Ce sont des mesures qui permettent l’accessibilité des soins de santé aux familles. Ce sont des mesures très concrètes», a précisé Dominique Anglade. «Ça amène plus de flexibilité pour les familles.»

Avec la collaboration de la Presse Canadienne