Philippe Couillard - Photo Sylvain Mayer

Train à grande fréquence: Couillard soutient le projet

Trois-Rivières — De passage au parc Lambert, à Trois-Rivières, pour y annoncer une nouvelle aide aux familles variant de 150 à 300 dollars par enfant, le premier ministre Philippe Couillard a exprimé son soutien au projet de train à grande fréquence tant attendu à Trois-Rivières.

Lors d’un congrès l’an dernier, le chef libéral avait plutôt évoqué la technologie du monorail pour développer un lien rapide Québec-Montréal.

«À l’époque, il n’y avait eu aucune confirmation du fédéral pour le projet. Le transport ferroviaire Montréal-Québec doit être amélioré et on va aller de l’avant avec le train à grande fréquence en souhaitant que Via Rail utilise la technologie la plus moderne possible», a-t-il déclaré.

En ce qui concerne l’engagement du jour, évalué à près de 400 millions de dollars, dans un second mandat du gouvernement du PLQ, chaque famille recevra entre 300 $ et 150 $ par enfant, chaque année, dépendamment du revenu familial.

Plus précisément, ce soutien se déclinerait de la façon suivante: un montant de 300 $ par enfant pour les familles gagnant moins de 75 000 $, entre 300 $ et 150 $ pour les familles avec un revenu compris entre 75 000 $ et 110 000 $, et 150 $ par enfant pour toutes les familles avec un revenu familial supérieur.

Selon M. Couillard, les familles auront la liberté de choisir de l’investir dans ce qui leur facilite le plus la vie et ce qui leur permet de passer le plus de temps de qualité en famille.

Par ailleurs, la conciliation famille-travail-études sera plus facile, car les familles québécoises auront accès à 2000 nouvelles places en services de garde subventionnées dans leur milieu de travail et dans les cégeps et les universités.

De plus, le Régime québécois d’assurance parentale permettra aux nouveaux parents de choisir de revenir au travail dix jours plus tôt et de garder en réserve ces dix jours de congés payés pour les utiliser, par exemple, quand un enfant est malade. Et de choisir de morceler leur congé parental et de l’étaler sur deux ans.

La vie des parents adoptants sera aussi facilitée, car ils bénéficieront d’un Régime québécois d’assurance parentale plus généreux. Quant aux parents d’enfants multiples, leur congé sera allongé.

Finalement, des bonnes pratiques en matière de conciliation famille-travail seront instaurées dans les milieux de travail et profiteront aussi aux entreprises québécoises.

«La famille est notre premier ancrage. Même si elles sont bien soutenues, les familles québécoises sont sous pression, occupées et prises dans l’organisation de la vie quotidienne. Nos engagements représentent un coup de pouce important pour leur donner ce qu’il y a de plus précieux, soit du temps, et du temps de qualité. Ils auront un effet direct sur la qualité de vie des parents et de leurs enfants. Avec plus d’argent dans leurs poches, les familles peuvent améliorer leur quotidien. Grâce à notre saine gestion, le Québec a retrouvé sa liberté de choix, nous choisissons aujourd’hui la qualité de vie des familles. C’est parce que nous sommes le parti de l’économie que nous pouvons être le parti de la qualité de vie», a conclu M. Couillard.