Le député libéral sortant de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, a tenu son point de presse à l’île Saint-Quentin.

Priorité à l’île Saint-Quentin pour Jean-Denis Girard

Trois-Rivières — Voulant redonner à l’île Saint-Quentin toute sa capacité d’attraction touristique et familiale, le député sortant de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, s’engage à favoriser la réalisation des projets de réfection des infrastructures.

Et la première étape passe par la réparation des égouts et aqueducs qui nécessitera des investissements de 3,5 millions de dollars. «Ces travaux sont prioritaires avant d’envisager tout autre développement visant l’ajout de nouvelles activités et de services dédiés à l’ensemble de la population», a-t-il fait savoir en point de presse vendredi.

Selon lui, ce dossier a franchi plusieurs étapes au cours des derniers mois. «Aujourd’hui, nous disposons de tous les éléments nécessaires à sa réalisation. D’ailleurs, j’ai démontré mon désir de faire cheminer ce projet que je considère prioritaire lors d’une rencontre avec des élus municipaux en janvier dernier», a-t-il raconté.

Celui-ci a indiqué que l’île Saint-Quentin connaissait actuellement une problématique majeure en raison de la désuétude des services d’égouts et d’aqueducs, «ce qui affecte de façon importante la nappe phréatique». «Leur état nuit considérablement au développement de ce joyau», a précisé le candidat libéral.

Par ailleurs, d’autres projets sont ciblés, notamment la passerelle d’observation, le Pavillon des Baigneurs et la stabilisation des berges. «Avec la mise aux normes des infrastructures, la Corporation de l’île Saint-Quentin pourra envisager d’autres projets novateurs et essentiels à l’accomplissement de sa mission et de son rayonnement», a-t-il conclu.