Le chef libéral Philippe Couillard

Philippe Couillard défend la performance de Gaétan Barrette

MONTRÉAL — Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, a offert lundi une défense bien sentie de la performance du ministre sortant de la Santé, Gaétan Barrette, tout en admettant que la diplomatie n'est pas toujours au rendez-vous.

Lors d'une entrevue accordée à la station de radio Planète Radio Roberval, M. Couillard a affirmé que M. Barrette a amélioré tous les aspects du réseau de la santé, notamment l'attente à l'urgence et l'accès aux médecins de famille, même si tout n'est évidemment pas encore parfait.

Il a demandé quel autre ministre de la Santé, y compris lui-même, peut se targuer d'une telle performance.

Il a ensuite admis que M. Barrette peut parfois être «rough», mais au moins il livre la marchandise.

M. Couillard a également déclaré que l'ancien premier ministre du Canada Jean Chrétien lui a appris à ne pas hésiter à souligner tout ce qu'il fait pour sa circonscription.

Comme il l'avait fait la veille, M. Couillard a répété lundi que plusieurs dossiers locaux auraient été relégués au milieu ou au bas de la pile, et seraient donc possiblement tombés dans l'oubli, s'il le député n'avait pas aussi été premier ministre.

M. Couillard a promis de porter plus d'attention aux petites municipalités s'il est réélu, en déclarant que la politique «c'est aussi des petites choses, et pas seulement de grands dossiers».