La candidate de Québec solidaire dans Taschereau Catherine Dorion, le co-porte-parole de QS Gabriel Nadeau-Dubois et le candidat QS dans Jean-Lesage Sol Zanetti.

Le sondage Mainstreet réjouit les solidaires de Taschereau

Québec solidaire (QS) se réjouit des résultats du sondage Mainstreet qui donne à Catherine Dorion une forte avance de 15 points sur sa plus proche rivale dans Taschereau, la péquiste Diane Lavallée.

Le sondage crédite Catherine Dorion de 37% des intentions de vote dans Taschereau, contre 22% pour Diane Lavallée. Le libéral Florent Tanlet et la caquiste Svetlana Solomykina ferment la marche avec 17% d’appuis chacun.

À LIRE AUSSI: Sondage Mainstreet: Québec solidaire en avance au centre-ville de Québec

«Ça reflète ce qu’on voit sur le terrain. On a plus de 500 militants qui sont venus donner du temps. On est très actifs (...). Chaque heure travaillée, chaque téléphone fait, chaque porte visitée, je pense que c’est ça qui fait que les sondages sont bons», a commenté le responsable des communications pour l’équipe de Catherine Dorion, Louis-Philippe Boulianne.

Même en matière d’affichage, QS est «de loin le plus présent» dans la circonscription, note M. Boulianne. 

L’important, selon lui, c’est de «rejoindre les citoyens, leur parler, leur expliquer nos propositions», auxquelles finissent par adhérer les électeurs, croit-il. 

Ni le PQ ni la CAQ ni le PLQ n’a souhaité réagir au coup de sonde de Mainstreet puisqu’ils ne «commentent jamais les sondages».

Par ailleurs, le péquiste Jean-François Lisée a fait peu de cas de la décision de la section locale du Bloc québécois de la circonscription fédérale de Québec d’inviter tous les électeurs indépendantistes à appuyer les solidaires Catherine Dorion et Sol Zanetti.

«Nous tenons à saluer leurs efforts sans relâche et leur créativité dans la promotion de l’indépendance au Québec», a fait savoir l’exécutif de cette circonscription du Bloc. Jean-François Lisée ne s’est pas montré surpris, notant que cette section est dominée depuis longtemps par des membres d'Option nationale, un parti qui a fusionné avec Québec solidaire et dont proviennent Mme Dorion et M. Zanetti.