Alex Tyrrell, chef du Parti vert, était accompagné de la candidate dans Champlain, Stéphanie Dufresne, du candidat dans Trois-Rivières, Adis Simidzija et de deux candidats qui se présentent dans Lanaudière dont Étienne St-Jean, professeur de management à l’Université du Québec à Trois-Rivières (Joliette).

Le chef du Parti vert de passage en Mauricie

TROIS-RIVIÈRES — Après Philippe Couillard, François Legault, Jean-François Lisée, Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois, c’était au tour du chef du Parti vert, Alex Tyrrell, de visiter la Mauricie lundi en ce début de campagne électorale.

Il était accompagné de la candidate dans Champlain, Stéphanie Dufresne, du candidat dans Trois-Rivières, Adis Simidzija et de deux candidats qui se présentent dans Lanaudière, Étienne St-Jean, professeur de management à l’Université du Québec à Trois-Rivières (Joliette) et Jérôme St-Jean (Berthier). Ils ont entamé leur visite au parc Champlain. Ensuite, ils ont fait un détour aux Délices d’automne avant de se rendre à la Classique internationale de canots à l’île Saint-Quentin.

M. Tyrrell avait sélectionné la fête du Travail pour visiter la Mauricie et présenter la position du parti concernant le travail. «Nous voulons réduire les semaines de travail à 32 heures et augmenter le nombre de semaines de vacances à quatre par année pour tous les travailleurs», a expliqué M. Tyrrell. Il ajoute que le Parti vert souhaite que les gens puissent avoir plus de temps en famille et plus de temps pour s’impliquer dans la communauté.

Recrutement difficile
Alex Tyrrell admet qu’il n’est pas facile de recruter des candidats, mais il assure que ceux qu’il recrute sont de qualité. D’ailleurs, en Mauricie, deux de ses candidates se sont retirées de la course, Clodie Gauthier, dans la circonscription de Maskinongé et Nancy Théberge, dans Laviolette-Saint-Maurice, avant que la campagne ne soit officiellement démarrée.