En conférence de presse à Yamachiche, Philippe Couillard a annoncé une série de mesures pour les infrastructures scolaires. On le voit en compagnie du député et candidat libéral dans Maskinongé Marc H. Plante.

Infrastructures scolaires: le PLQ promet 400 millions $ de plus par année

YAMACHICHE - Le Parti libéral du Québec (PLQ) est demeuré sur le thème de l’éducation, mardi, en promettant, s’il est réélu, l’ajout de 400 millions $ annuellement pendant 10 ans afin d’accélérer notamment la rénovation et l’agrandissement des écoles de la province.

En conférence de presse à Yamachiche, la formation politique a également proposé une série de mesures pour stimuler l’activité physique chez les étudiants, ainsi que l’abolition des examens en éducation physique au primaire.

Pour l’année scolaire qui s’amorce, on prévoit déjà des investissements de 965 millions $ visant la rénovation d’établissements scolaires et 608 millions $ pour l’ajout d’espace.

Les 400 millions $ promis par le PLQ viendraient s’ajouter à l’enveloppe d’environ 1,5 milliard $ qui doit être dépensée cette année en rénovation ainsi qu’en agrandissement.

Selon les données du ministère de l’Éducation, environ la moitié des écoles primaires et secondaires sont actuellement considérées commes vétustes.

Le PLQ souhaite également que tous les projets d’agrandissement et de modernisation deviennent des «Lab-Écoles» - des établissements plus modernes. À l’heure actuelle, sept projets du genre ont été retenus par Québec.

Parmi les autres mesures, la formation politique promet un gymnase par école dans le but de stimuler l’activité physique et l’implantation d’une période d’une heure pour bouger.

À l’heure actuelle, 400 des quelques 1600 écoles du réseau offrent une plage de 60 minutes réservée à l’activité physique.

Par ailleurs, en ce qui a trait à l’abolition des examens en éducation physique au primaire, le PLQ estime que cela devrait «transmettre à tous les jeunes le goût de bouger».