La libérale Maryse Gaudreault a une avance moins importante qu'à l'habitude devant la caquiste Rachel Bourdon.

Courte avance pour Gaudreault dans Hull

Jamais la lutte n’a été aussi serrée dans la circonscription de Hull. La députée libérale sortante, Maryse Gaudreault, détient malgré tout une avance de six points sur son adversaire caquiste, Rachel Bourdon, révèle un sondage Recherche Mainstreet réalisé pour le compte du Groupe Capitales Médias.

Le coup de sonde accorde 31,1 % des intentions de vote au Parti libéral du Québec (PLQ), alors que la Coalition Avenir Québec (CAQ) obtient 24,8 %, après répartition des indécis. Le Parti québécois (PQ), représenté par la candidate Marysa Nadeau, décroche de son côté la faveur de 17,5 % des électeurs interrogés. Relégué au troisième échelon, le parti a historiquement toujours mieux performé dans Hull qu’ailleurs dans la région. Québec solidaire et son candidat Benoît Renaud sont quasi à égalité avec le PQ avec 17,3 %. Les autres partis décrochent 9,4 %. 

Le vice-président de Mainstreet, Steve Pinkus, analyse cette faible avance des libéraux dans Hull comme un signe que le vent de la CAQ souffle un peu partout, mais à une intensité différente. 

« Je le rappelle, même les gens de l’Outaouais réalisent que ce n’est plus simplement un concours entre le PLQ et le PQ, comme ils ont été habitués dans le passé. La souveraineté n’est plus sur la table. Dans une circonscription comme Hull, les libéraux pourraient bien l’emporter, oui, ce n’est pas étonnant, sauf que la marge entre la première position et la seconde sera plus petite », commente-t-il. 

Quant à la troisième position des péquistes, elle s’explique sans trop de difficulté, croit M. Pinkus. 

« Pour les nationalistes pour qui l’option a toujours été le PQ, certains d’entre eux seront tentés cette fois par la CAQ. D’un autre côté, pour les gens qui sont de tendance libérale depuis fort longtemps mais qui cette fois sont déçus, ça devient une option réaliste. [...] Beaucoup d’électeurs votent en se fiant à une tendance provinciale, à moins qu’ils aient devant eux une candidature exceptionnelle, une vedette. Ça joue dans la balance », lance-t-il. 

Lors du dernier scrutin en 2014, Maryse Gaudreault l’avait emporté avec 55 % des suffrages, obtenant une majorité de 11 000 voix. En 2012, lorsqu’elle s’était retrouvée sur les banquettes de l’opposition, la bataille avait été plus serrée alors qu’elle avait gagné avec 39 % des voix, tandis que le PQ avait recueilli 32 %. La CAQ n’a de son côté jamais fait mieux que 16 % dans la circonscription. 

À l’échelle provinciale, le sondage quotidien de Mainstreet indique que la CAQ est en tête des intentions de vote avec 30,6 %, suivie de près par le PLQ qui récolte 28,5 %. Le PQ obtient la faveur de 20,1 % des électeurs interrogés, alors que QS est en quatrième position avec 17,1 %.

Le sondage Mainstreet a été réalisé le 22 septembre auprès de 880 personnes. Sa marge d’erreur est de +- 3,3 %.