Accueilli par des travailleurs de l’Aluminerie de bécancour

Un groupe de syndiqués en lock-out de l’ABI ont accueilli le premier ministre sortant lors du rassemblement de Sainte-Angèle-de-Prémont. Les travailleurs en lock-out depuis plus de sept mois voulaient rappeler leur situation à Philippe Couillard. Ce dernier a mentionné leur présence lors de son discours. Il a affirmé qu’il souhaite que le conflit se règle le plus vite possible avant d’ajouter que le président américain Donald Trump est en grande partie responsable, avec l’imposition de tarifs sur l’aluminium, de l’incertitude dans ce secteur industriel. De plus, quelques travailleurs de la santé ont aussi participé à cette manifestation.