Le Nouvelliste
De gauche à droite: Clayton Peterson, animateur de la table ronde, Me Jean-Pierre Ménard et Vincent Thériault, conférenciers, accompagnés de Christian Bouchard, l’un des organisateurs du FestiPhilo.
De gauche à droite: Clayton Peterson, animateur de la table ronde, Me Jean-Pierre Ménard et Vincent Thériault, conférenciers, accompagnés de Christian Bouchard, l’un des organisateurs du FestiPhilo.

Élargissement de l'aide médicale à mourir: la question reste difficile à trancher

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Pour démarrer sa seconde édition, le FestiPhilo de Trois-Rivières a mis la barre haute avec une table ronde sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir, vendredi. Les citoyens présents ont pu entendre les enjeux autour de cette question soulevés par l’avocat Jean-Pierre Ménard, qui représente notamment Nicole Gladu et Jean Truchon, qui réclament cet élargissement, et Vincent Thériault, qui a participé aux travaux de recherche menés par Gina Bravo, de l’Université de Sherbrooke, sur le sujet. Force est de constater, après une bonne heure de discussions sur ce qu’implique l’élargissement de l’aide médicale à mourir, que la question n’est pas prête d’être tranchée et demeurera toujours extrêmement complexe, autant pour le public que pour ceux qui travaillent dessus quotidiennement.