L'école secondaire Val-Mauricie de Shawinigan.

Une caméra pour éviter le vandalisme dans les toilettes de l'école Val-Mauricie

Depuis le début de l'année scolaire, les toilettes des garçons nouvellement rénovées de l'école Val-Mauricie ont été le théâtre de plusieurs actes de vandalisme de la part d'élèves.
Pour mettre fin à ces bris onéreux de robinets et de lavabos, la Commission scolaire de l'Énergie n'a eu d'autre choix que d'autoriser l'installation d'une caméra de surveillance dans les toilettes, il y a environ deux semaines.
Le geste a eu l'heur de faire réagir négativement certains parents, mais comme l'explique le directeur de la Commission scolaire, Denis Lemaire, la caméra est dirigée vers les lavabos et non vers les toilettes.
L'intimité des élèves est donc préservée. Il est impossible, précise le directeur, d'installer un surveillant à plein temps dans cet espace assez confiné.
M. Lemaire indique que l'usage de caméras est un moyen de dissuasion très efficace pour éviter non seulement le vandalisme, mais aussi l'intimidation.
«Chaque dollar qui doit servir à réparer des actes de vandalisme représente de l'argent qu'on ne peut plus donner en services», plaide le directeur.
Les parents qui ont porté plainte ont bien compris tout cela quand la situation leur a été expliquée. Depuis l'installation de la caméra, il n'y a pas eu d'autre bris, mentionne M. Lemaire.