Rose-Laurence Bourassa et Delphine Quessy ont pu se produire devant un public dans le cadre du projet Les talents de la jeune relève.

Plus de loisirs culturels dans les écoles

Les élèves de 14 écoles de la Mauricie pourront bénéficier pendant trois ans d'un projet axé sur le développement du loisir culturel autant à l'intérieur qu'à l'extérieur des murs de leur institution scolaire. Le projet en question a été présenté lundi à l'école secondaire des Chutes de Shawinigan par l'organisme qui le chapeaute, l'Unité régionale de loisir et de sport de la Mauricie (URLSM).
Comme l'a indiqué le vice-président de l'URLSM Réal Julien, la démarche est issue d'un projet-pilote tenu pendant l'année 2012-2013 dans les écoles des Chutes, Val-Mauricie et du Rocher au Centre-de-la-Mauricie. En résumé, le projet vise à ajouter des «éléments structurants» à l'offre actuelle en loisir culturel pour les jeunes du secondaire. «Il s'agit de créer un environnement propice au développement d'activités culturelles», formule M. Julien.
Cet idéal se déploie à travers deux volets: Secondaire en culture et Les talents de la jeune relève. Le premier mise entre autres sur la formation et l'encadrement dans diverses disciplines. Par exemple, les jeunes ont pu en apprendre davantage sur les tâches et habiletés reliées à la photographie, à la vidéo, au journalisme, à l'animation de spectacles et à la technique de scène.
Deux ligues d'improvisation ont aussi été créées au coeur de ce volet, une à Trois-Rivières et l'autre à Shawinigan. Des équipes de la région ont participé à un tournoi provincial à Saint-Pascal-de-Kamouraska l'automne dernier, et la Mauricie sera l'hôte de ce rendez-vous panquébécois en novembre 2014.
Un programme de réalisation et diffusion de courts-métrages a également été mis sur pieds. La Finale régionale de court-métrage de la Mauricie se tiendra d'ailleurs le 4 avril à l'Académie les Estacades. Comme dernier exemple, notons que les élèves intéressés par le journalisme ont participé à des émissions radiophoniques à La Tuque, à Shawinigan et à Trois-Rivières.
Réalisée à l'été 2013, l'expérience-pilote des Talents de la jeune relève a pour sa part permis à 35 jeunes de se produire sur scène lors d'événements comme le FestiVoix, l'Exposition agricole ou le Comiqu'Art de Trois-Rivières, le Festi-Beach de Lac-à-la-Tortue, les Mercredis Agora Desjardins de Saint-Narcisse ou encore l'événement Mont-Carmel en fête. Ces jeunes provenaient des secteurs de Trois-Rivières, Mékinac, Shawinigan, Maskinongé et Des Chenaux.
La tenue de toutes ces activités est financée par plusieurs partenaires dont la Conférence régionale des élus de la Mauricie, le ministère de la Culture et des Communications, Emploi Québec, l'URLSM, les commissions scolaires de l'Énergie et du Chemin-du-Roy ainsi que les écoles secondaires publiques et privées de la Mauricie.
Pour la présidente de la Commission scolaire de l'Énergie Danielle Bolduc, l'implication dans des activités culturelles peut contribuer à la persévérance et à la réussite scolaire, argument aussi souligné par son homologue de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy Yvon Lemire. «La culture permet aux jeunes d'extérioriser leurs sentiments, d'exprimer leurs émotions et d'augmenter l'estime de soi, la valorisation auprès des pairs», considère Mme Bolduc.