Jean Fournier est l'un des présidents de syndicats qui a pris la parole, jeudi.

Manifestation contre l'austérité au Cégep

Une manifestation qui se voulait davantage une journée de sensibilisation contre l'austérité du gouvernement Couillard, s'est tenue jeudi, au Cégep de Trois-Rivières.
«Une journée de quasi-deuil», a lancé le président du Syndicat des professeurs du Cégep, Jean Fournier, en faisant allusion au départ du ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, sous les applaudissements nourris d'une centaine de participants en provenance de la population étudiante, du Syndicat des employés et du Syndicat des professionnels.«On a du respect pour l'homme. C'est ce qu'on enseigne comme valeur citoyenne dans tous les Cégep du Québec», a-t-il nuancé en précisant qu'il était malgré tout «temps qu'il parte».
Le président Fournier a toutefois lancé un message à la prochaine personne qui prendra la tête de ce ministère: «On peut lui lancer un message qu'on sera debout tout au cours du printemps et de l'automne, s'il le faut, pour redire à ce gouvernement-là que l'austérité, de nous l'imposer au travers de la gorge, ce n'est assurément pas une bonne décision.
L'activité s'est déroulée autour d'une soupe et comprenait des animations en improvisation.