Jean Fournier, président du Syndicat des enseignants du Cégep de Trois-Rivières.

Le Syndicat estime qu'il était temps que la direction parle

Le président du Syndicat des enseignants du Cégep de Trois-Rivières, Jean Fournier, a assisté à la conférence de presse de la direction de l'établissement, jeudi.
Il estime qu'il «était temps que la direction ose prendre la parole. Il faut le crier, il faut le dire que la situation est intenable», estime-t-il.
«C'est une vingtaine de collègues qui vont quitter l'organisation», réitère-t-il. «On est plongé dans un cul-de-sac en présence d'un gouvernement qui ne veut rien entendre», déplore M. Fournier.