Raymond-Robert Tremblay, directeur général du Cégep de Trois-Rivières.

Le Cégep sauve quatre programmes menacés

En concertation avec le syndicat des professeurs, le conseil d'administration du Cégep de Trois-Rivières a pris la décision de sauver quatre programmes qui étaient menacés de disparition en raison de la baisse observée des inscriptions en vue de la session d'automne 2014.
Le directeur général de l'établissement, Raymond-Robert Tremblay, en a fait l'annonce mercredi soir dans le cadre du débat qui mettait en vedette les quatre candidats des principaux partis de la circonscription de Trois-Rivières.
Ainsi, les programmes de mécanique du bâtiment, maintenance industrielle, design industriel et logistique du transport seront maintenus. «Une entente entre la direction et la partie syndicale a permis de sauver ces programmes pour les trois prochaines années», souligne M. Tremblay.
Donc, les étudiants qui amorceront leur formation l'automne prochain seront assurés de pouvoir la terminer au Cégep trifluvien. «On va se mobiliser pour faire connaître ces programmes-là. C'est essentiel de maintenir les acquis, surtout que les employeurs ont besoin de ces jeunes diplômés», mentionne le directeur général.
Le seul programme suspendu est celui de technologie des pâtes et papiers pour lequel «traditionnellement, il y a zéro demande», note M. Tremblay.
Au terme de la prochaine année, le conseil d'administration réévaluera la situation concernant la baisse d'inscriptions prévue au cours des prochaines années.
Le Cégep doit présenter les détails de cette décision jeudi lors d'un point de presse.