Dans l'ambiance tamisée de ce cocktail-bénéfice, on retrouvait: Me Pierre Soucy, président d'honneur, Patrick Charlebois, représentant du commanditaire, La Financière Banque nationale, Claude Bruneau, président de la Fondation Keranna, et Célyne Renault, directrice générale par intérim.

La Fondation Keranna en aide aux élèves de l'institution

Année après année, la Fondation Keranna tient son cocktail de financement. On y retrouve alors, outre les membres du personnel et les représentantes des Filles de Jésus - fondatrices de l'institut secondaire Keranna - des gens d'affaires, d'ex-élèves de l'école, ainsi que certains parents d'élèves.
À tous les ans, les responsables de la Fondation annoncent le financement d'une activité, ou encore d'une pièce d'équipement pour la pratique des sports ou en soutien à l'aspect académique.
Cette année, la Fondation a financé l'achat de tapis pour la pratique du cheerleading. Investissement qui a déjà porté fruit puisqu'en fin de semaine dernière les deux équipes de cheerleading des Uniques de l'ISK ont remporté trois bannières lors des championnats régionaux de cheerleading.
Les participants à ce cocktail-bénéfice ont donc eu droit à une démonstration des cheerleaders de l'ISK, entraînées par Annabelle Descôteaux. Cette dernière mise sur l'appui de trois adjointes: Mathilde Hamelin, Sacha Belisle et Laurence Lafond.
Tout juste avant cette performance, le chorale de Keranna, sous la direction de Josée Pagé, enseignante en art, avait agrémenté l'ambiance.
La Fondation
L'ex-directeur des Services pédagogiques de l'ISK, Claude Bruneau est président de la Fondation Keranna. «L'objectif de la Fondation est, notamment, de soutenir les projets éducatifs de l'école, encourager la pratique sportive par des actions concrètes et de venir en aide aux élèves en difficulté financière. Nous sommes aussi responsables d'entretenir des liens avec les anciennes et anciens élèves de l'école. Ainsi, la Fondation finance généralement la tenue des conventum», expliquait-il.
«Nous avons aussi appuyé le projet de la construction du centre sportif, il y a trois ans, en injectant une somme de 100 000 $», ajoutait Claude Bruneau.
Lorsqu'elle s'est adressée aux invités, Célyne Renaud, directrice générale par intérim, a souligné que la Fondation était toujours présente lorsqu'il s'agissait de soutenir les projets de l'école.
«Cette année, ce sont nos équipes de cheerleading que la Fondation soutient avec l'achat des tapis. J'aimerais dire aux membres de la Fondation que l'an prochain nous avons planifié, comme projet majeur, l'achat de 40 tablettes iPad», a-t-elle dit.