La remise du chèque de l’équipe du Port de Trois-Rivières - Roue libre s’est faite à l’école Curé-Chamberland en présence des élèves, des membres de l’équipe cycliste, du personnel des écoles et de Pierre Lavoie.

Grand Défi Pierre Lavoie: 40 000 $ pour deux écoles

Trois-Rivières — Deux écoles primaires de Trois-Rivières se partagent 38 650 $ pour améliorer leurs installations sportives grâce à la participation de l’équipe cycliste du Port de Trois-Rivières - Roue libre au Grand Défi Pierre Lavoie.

Cette équipe composée de huit personnes a roulé 1000 km lors du dernier événement qui sert à promouvoir les saines habitudes tout en étant un moyen d’amasser de l’argent soutenant l’atteinte de ces saines habitudes de vie. L’école Curé-Chamberland pourra revitaliser sa cour en aménageant un terrain de basketball, pendant que l’école Saint-François-d’Assise achètera entre autres une douzaine de vélos stationnaires à pédaliers silencieux qui pourront être utilisés en classe par les élèves qui ont besoin de bouger davantage pour maintenir leur niveau de concentration.

La remise du chèque a été effectuée vendredi matin dans le gymnase de l’école Curé-Chamberland. Devant l’accueil bruyant et enthousiaste des élèves, Pierre Lavoie est venu leur rappeler que bien manger et bouger au moins 60 minutes par jour font partie de la recette pour adopter de saines habitudes de vie.

Tout en souhaitant qu’un jour, les écoles du Québec aient des gymnases construits pour accueillir les enfants et les adultes et ce que ces établissements soient accessibles en soirée afin de devenir un véritable milieu de vie, M. Lavoie a répété l’importance à accorder à la mission des enseignants pour ériger une société future en meilleur état.

«Un médecin sauve des vies, mais un enseignant sauve des sociétés. Je rêve que le budget accordé à l’éducation soit aussi élevé que celui du système de santé, qui est le double, pour corriger les problèmes de santé par l’éducation», a déclaré M. Lavoie, qui incite les municipalités à faire ce qu’il faut pour assurer la sécurité des citoyens lorsque ceux-ci se déplacent à pied ou à vélo.

Une des meilleures équipes

M. Lavoie reconnaît volontiers que la contribution de l’équipe de cyclistes du port trifluvien est au-delà de la norme.

«Les montants sont environ de 5000 $ pour les écoles. Ici, c’est exceptionnel. L’équipe Roue libre est dans mes meilleures. Et on est content pour le milieu. Le plus important est le leadership du directeur et des enseignants. Ça vaut la peine d’investir. Ça devient des écoles différentes. C’est beau, ce qui se fait en éducation. Le futur du Québec est ici.»

L’argent amassé par l’équipe du Port de Trois-Rivières - Roue libre provient notamment de la contribution de nombreux partenaires du port. Gaétan Boivin, président et directeur général de l’administration portuaire, a fait partie des cyclistes qui ont roulé 1000 km. Les efforts consentis pour participer à cette épreuve et pour s’y préparer en valent le coup, selon lui.

«Lorsqu’on est commanditaire d’un événement, on participe, mentionne M. Boivin. C’est une question de mobiliser l’équipe. On est privilégié de pouvoir donner un peu de temps, de ramasser de l’argent et de la distribuer dans une école. Aujourd’hui, c’est la récompense. Les jeunes arrivent avec des dessins, viennent nous voir, ils ont des idées (pour utiliser l’argent). Ça nous allume beaucoup.»