La fermeture de l'école Marquis oblige la Commission scolaire de la Riveraine à transférer 130 élèves dans trois établissements différents.

Fermeture de l'école Marquis: les élèves de Saint-Célestin divisés

Les 130 élèves de l'école Marquis de Saint-Célestin savent désormais où ils effectueront leur rentrée scolaire l'année prochaine. La Commission scolaire de la Riveraine a pris la décision de rediriger les élèves vers trois établissements différents.
Les élèves de la maternelle à la deuxième année iront poursuivre à l'école Arc-en-Ciel, à Sainte-Monique. Ceux de la troisième à la sixième année poursuivront leur cheminement à l'école Despins, à Sainte-Gertrude. Les élèves en adaptation scolaire se retrouveront, pour leur part, à l'école Harfang-des-Neiges de Gentilly.
«On aurait aimé qu'ils restent ensemble, c'est certain. Surtout qu'on a voté en faveur du transfert des élèves à l'école Mont-Bénilde», souligne Sylvie Houle, membre du conseil d'établissement de l'école Marquis. La Commission scolaire avait refusé de choisir cette option en raison des coûts qu'engendrerait la location de l'école, elle qui appartient désormais à une entreprise privée.
L'école Marquis a été forcée de fermer en raison de l'état inquiétant de sa structure. Le bâtiment était effectivement touché par d'importantes fissures, notamment dans le béton.
Pour les familles qui voient leurs enfants séparés dans des établissements différents, les parents ont jusqu'au 14 juillet pour faire la demande de transfert. La Commission scolaire devrait étudier ces demandes au cas par cas et donner une réponse d'ici le 14 août.
Si la Commission scolaire assure que l'école rouvrira un jour, elle n'est pas encore en mesure de donner d'échéancier ni même de savoir si la construction d'un nouveau bâtiment sera nécessaire.