Luc Pellerin, directeur général du Collège Laflèche.

Des projets malgré la baisse démographique

Trois-Rivières — C’est la rentrée, ce lundi 20 août, pour 6345 étudiants dans les trois collèges de la région, une rentrée qui sera marquée par le 50e anniversaire du réseau collégial québécois et un peu assombrie par un creux démographique qui persistera encore trois ans, selon les statistiques du ministère de l’Enseignement supérieur. Ils sont d’ailleurs quelque 180 étudiants de moins dans les listes d’inscriptions du Cégep de Trois-Rivières, du Collège Laflèche et du Collège Shawinigan, cette session, par rapport à l’an dernier.

Depuis plusieurs années, on le sait, les établissements d’enseignement collégial de la région multiplient les efforts de recrutement à l’étranger et ce sont ces efforts qui permettent de déjouer les prévisions du ministère.

Au Collège Shawinigan, le nouveau directeur, Éric Millette, indique que le problème du recrutement touche inévitablement aussi la main-d’œuvre qui se fait rare dans plusieurs secteurs d’activités, rappelle-t-il, d’où la naissance, cette année, d’un comité de liaison qui permettra d’identifier les besoins des entreprises et d’adapter l’offre de services.

Au Cégep de Trois-Rivières, où 4007 étudiants amorcent la session d’automne (ils étaient 4130 l’an dernier), on est sur le point de lancer le nouveau Bureau de liaison entreprise-collège qui servira de guichet unique pour les entreprises à la recherche d’étudiants et pour les finissants à la recherche d’un emploi, indique le directeur, Louis Gendron.

Louis Gendron, directeur général du Cégep de Trois-Rivières.

Au Collège Shawinigan, cette année, 50 étudiants profitent du programme de mobilité interrégionale auxquels s’ajoutent 69 étudiants étrangers qui ont été recrutés dans 16 pays. «C’est ce qui fait qu’on est encore au-dessus des prévisions du ministère qui étaient de 908 étudiants», indique M. Milette. On commence en effet la session d’automne 2018 avec 1117 étudiants.

Les efforts de recrutement se poursuivent aussi du côté du Collège Laflèche où 1221 étudiants font leur entrée (par rapport à 1206 l’an dernier), ce qui permet au directeur, Luc Pellerin, d’annoncer «qu’aucun programme ni technique n’est en danger» à cause du creux démographique. Au contraire, le Collège est même en train de faire des démarches en vue de démarrer d’autres programmes d’ici 2020, dit-il, en conservant toutefois les détails dans le plus grand secret.

Éric Milette, directeur général du Collège Shawinigan.

Le creux démographique n’empêche donc pas les trois collèges de la région de mettre des projets de l’avant. Le Laflèche, par exemple, vient de se doter d’un appareil de découpe au laser pour son Laboratoire 321.

Après un projet pilote, l’an dernier, le Collège Laflèche déploie aussi le programme Zenétudes afin de soutenir les étudiants qui vivent des états d’anxiété, de dépression ou de stress.

Du côté du Collège Shawinigan, les travaux de rénovation et d’amélioration au CNETE de 6,7 M$ se poursuivent cette année. «Les échéanciers sont respectés», indique Éric Milette et le tout devrait être terminé vers la fin de 2019. Par la suite, un projet de 3,6 millions $ pour rénover la piscine se mettra en branle.

Au Cégep de Trois-Rivières, la rentrée se fera sous le signe de la nouveauté. La fameuse Écopasse entre en effet en vigueur dès la rentrée, lundi. «La STTR bonifie son offre de 20 heures par jour», indique le directeur, Louis Gendron. Les problèmes de stationnement aux abords du Cégep, devraient donc diminuer graduellement d’ici deux ou trois ans. Le nouveau service permet aussi aux étudiants d’éviter l’achat d’une voiture pour aller étudier au Cégep. Une nouvelle application mobile permettra aux étudiants de voir les autobus en temps réel et facilitera donc grandement le transport, se réjouit le directeur.

Pour leurs 50 ans, les trois établissements prévoient des activités spéciales au cours de l’année. Au Collège Shawinigan, on prévoit la tenue d’un spectacle au centre-ville de Shawinigan à la Place du Marché par le Shawiniband, un groupe composé du personnel du Collège, le 24 août. Le 29 août, la Fondation tiendra un cocktail au cours duquel sera remis le tout premier diplôme honorifique du Collège Shawinigan à l’ex-premier ministre Jean Chrétien.

Du côté du Collège Laflèche, des retrouvailles se dérouleront le 25 mai 2019.

Au Cégep de Trois-Rivières, l’annonce toute récente de la réfection complète du stade des Diablos au coût de près de 2 millions $ représente un beau cadeau de 50e anniversaire puisque toute la population pourra en profiter. On organise aussi une grande fête citoyenne, ce samedi, de 11 h à 17 h. La rue Marguerite-Bourgeoys sera fermée pour l’occasion.