On compte quatre cas de COVID parmi le personnel de l’école Val-Mauricie.
On compte quatre cas de COVID parmi le personnel de l’école Val-Mauricie.

École Val-Mauricie: cas de COVID après des funérailles

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Shawinigan — Le 6 octobre, le décès subit d’un enseignant de l’école Val-Mauricie avait ému son entourage et nombreux sont ses collègues qui sont allés lui rendre un dernier hommage, lors de ses funérailles, le 17 octobre. Toutefois, quatre d’entre eux ont reçu un résultat positif à la COVID-19 par la suite, soit le jeudi 22 octobre, a confirmé au Nouvelliste le Centre de services scolaire de l’Énergie.

Selon diverses sources, plusieurs visiteurs aux funérailles seraient allés fraterniser dans un établissement licencié par la suite, ce samedi-là.

Le CSS de l’Énergie ne veut pas dire ce qui est advenu de ces membres du personnel et quand ils ont été retirés de l’école ni s’il s’agit d’enseignants.

Le Centre de services scolaire indique être au courant que plusieurs membres du personnel se sont rendus à ces funérailles. Il décrit l’école secondaire Val-Mauricie comme «un milieu très solidaire».

Un parent a écrit au Nouvelliste à ce sujet pour se plaindre que les personnes infectées se sont présentées en classe le lundi suivant les funérailles, soit avant d’avoir un diagnostic positif et s’inquiète beaucoup pour la suite des choses. Le CSS n’a pas voulu confirmer cette information, «cela brimerait la confidentialité», indique la responsable des communications, Amélie Germain-Bergeron.

«Notre rôle n’est pas d’enquêter sur les allées et venues de notre personnel ni de nos élèves en dehors des heures de classe et à l’extérieur de nos établissements», fait valoir Mme Germain-Bergeron. Cette dernière en réfère donc à l’enquête épidémiologique menée par la Santé publique.

Mme Bergeron assure qu’en milieu scolaire, toutes les mesures sanitaires sont respectées. «À cet égard, la Santé publique n’a soulevé aucune problématique, car les mesures sont bien appliquées», assure-t-elle.

Du côté du CIUSSS MCQ, on confirme que «des membres du personnel de l’école secondaire Val-Mauricie ont contracté la COVID-19 en dehors des lieux de l’école», indique Kellie Forand, agente d’information au CIUSSS MCQ.

«L’enquête épidémiologique est toujours en cours. Il n’est donc pas possible à ce moment de confirmer l’origine de ces cas ou encore la façon dont le virus s’est transmis», dit-elle. «La Santé publique collabore présentement avec le Centre de services scolaire.»

Ailleurs dans les établissements

Val-Mauricie ne figurait pas encore, vendredi, sur la liste la plus récente des données nationales pour les milieux scolaires, datée du 22 octobre.

De nouvelles écoles sont touchées, soit l’école Curé-Chamberland et l’école Jacques-Buteux à Trois-Rivières. Des cas sont signalés une nouvelle fois à l’école Chavigny, à l’école des Pionniers, à l’Institut secondaire Keranna et au Séminaire Saint-Joseph.

Par ailleurs, un cas de COVID a été déclaré dans les écoles de la communauté de Wemotaci. Les écoles seront fermées lundi avant-midi, afin de permettre aux directions des écoles de rencontrer les membres du personnel, en compagnie d’une infirmière du Centre de santé. Des mesures de nettoyage et de désinfection seront complétées durant la fin de semaine.