Kayla Abismel et Joan Sebastian sont heureux de leurs nouveaux sacs d’école. On les voit ici en compagnie de leur famille et de Philippe Masson, conseiller en communication pour Desjardins à Trois-Rivières.
Kayla Abismel et Joan Sebastian sont heureux de leurs nouveaux sacs d’école. On les voit ici en compagnie de leur famille et de Philippe Masson, conseiller en communication pour Desjardins à Trois-Rivières.

Du soutien aux nouveaux arrivants pour des employés de Desjardins

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Chaque année, le Service d’accueil aux nouveaux arrivants accueille des réfugiés, des travailleurs temporaires et des demandeurs d’asile. Ces familles ne reçoivent que 70 $ par enfant pour couvrir les dépenses associées à la rentrée scolaire.

Ils sont une centaine, cette année, à commencer l’école dans ces conditions. En partenariat avec le SANA, les employés de Desjardins ont donc pris l’initiative d’acheter des fournitures scolaire pour 42 enfants dans le cadre du projet Sacs d’école.

Les employées de la Caisse de l’Est de Trois-Rivières, Yasmine Paquin, Jessica Baillargeon et Vincent Laneuville, agent aux communications pour Desjardins à Trois-Rivières, ont fait des heureux grâce au projet Sacs d’école.

Sur une base volontaire, des employés de la Caisse Desjardins de l’Est de Trois-Rivières, la Caisse Desjardins de Trois-Rivières et le Service Signature Desjardins Mauricie se sont mobilisés afin d’acheter des sacs d’école, des boîtes à lunch ainsi que tous les éléments figurant sur la liste du matériel scolaire.

Toutes ces fournitures ont été offertes à 28 enfants du primaire et 14 de niveau secondaire dans le cadre de ce programme d’aide aux nouveaux arrivants.

En plus de la contribution des employés, les Caisses Desjardins de la ville de Trois-Rivières ont conjointement remis au SANA une somme de 5000 $ pour le soutenir dans sa mission. Ce don permettra, entre autres, à l’organisme d’appuyer une cinquantaine de familles supplémentaires pour la rentrée scolaire.