Du porte-à-porte non permis à La Tuque

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
LA TUQUE — La Ville de La Tuque tient à informer sa population que de la sollicitation de porte-à-porte non permise se déroule actuellement sur son territoire. Des personnes qui sollicitent des dons n’ont pas obtenu l’accord de la Ville.

«Après avoir reçu un signalement d’un citoyen à ce sujet et puisque la municipalité n’a émis aucun permis à cet effet, l’un de nos inspecteurs municipaux a vérifié auprès de l’organisme Prévention suicide qui nous a informés n’avoir mandaté personne pour solliciter des dons à La Tuque en ce moment», explique Hélène Langlais, directrice des communications à la Ville de La Tuque.

«La Sûreté du Québec (SQ) a été avisée de la situation. Si vous êtes sollicités à votre domicile pour cette cause, nous vous invitons à communiquer avec la SQ pour faire un signalement.»