La 109e Exposition agricole de Trois-Rivières bat son plein depuis jeudi. Les festivités se poursuivront jusqu'au 12 juillet.

Du plaisir pour une 109e année à l'Expo de Trois-Rivières

Le coup d'envoi des festivités pour la109e édition de l'Exposition agricole de Trois-Rivières a été donné jeudi. Jusqu'au 12 juillet, petits et grands sont donc invités à profiter des nombreuses activités organisées sur le site du terrain de l'Exposition sous le thème «C'est toujours la fête».
L'événement bénéficiera du temps clément pour la première fin de semaine d'activités. Des conditions météorologiques qui ne surprennent pas Ghyslain Demers, président du conseil d'administration de l'Exposition agricole: «L'été commence habituellement avec l'Expo et c'est encore le cas cette année», se réjouit-il.
Une vitrine de choix pour le domaine agricole
L'Exposition agricole est un moment de divertissement, certes, mais c'est également une occasion d'offrir une vitrine aux producteurs agricoles locaux. «L'agriculture, c'est un secteur qu'on sous-estime beaucoup et cet événement sert à mettre en évidence le travail de nos agriculteurs», souligne le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque.
Père de quatre enfants, il considère d'ailleurs l'Expo de Trois-Rivières comme un incontournable pour les jeunes familles. Mais Ghyslain Demers persiste et signe: l'Expo agricole, ce n'est pas juste pour les enfants. Tous les groupes d'âges peuvent y trouver leur compte comme en témoigne la soirée Âge d'or qui aura lieu mardi prochain. À cette occasion, l'entrée sera réduite au coût de 10 $ sur présentation d'une carte de l'Âge d'or et l'animation en soirée sera assurée par Jean-Jacques Boisvert.
Cette année, l'ouverture officielle de l'Expo s'est déroulée un jeudi contrairement aux années précédentes où les festivités commençaient un vendredi. L'événement se terminera donc le samedi soir au lieu du dimanche après-midi. Une décision qui sera plus avantageuse autant pour les visiteurs que le comité organisateur.
«On a réalisé que les visiteurs sont plus présents le jeudi que le dimanche sur une courte période et que l'achalandage est particulièrement élevé en fin de journée», explique M. Demers. Selon lui, cela permettra également aux camps de jour de la région de bénéficier d'une journée additionnelle pour profiter des activités.
Manèges, petits animaux, arcades et de nombreux spectacles sont au programme pour les 10 jours de festivités. Vendredi soir, Geoffroy Sauvé et Rémi Basque, deux participants de l'émission La Voix, offriront une prestation sous le chapiteau à partir de 19 h. Samedi, l'Expo tiendra son traditionnel gala de boxe à l'aréna Claude-Mongrain dès 19 h. Jeudi prochain, soit le10 juillet, les visiteurs pourront assister au gala d'humour animé par Jean-Claude Gélinas, Mathieu Gratton et Stéphane Bélanger. Le gala de lutte, quant à lui, se tiendra le samedi 12 juillet durant la dernière soirée d'activités.
L'Expo: une histoire de famille
La tenue d'un événement comme l'exposition agricole demande une organisation efficace. Depuis plusieurs années, l'équipe peut compter sur des employés fidèles et passionnés. La famille Laliberté fait partie de ce lot. Pas moins de cinq membres de la famille sont impliqués de près ou de loin dans l'organisation de l'événement. Parmi eux, Gérard Laliberté et sa fille Louise Laliberté sont sur l'équipe de sécurité depuis une dizaine d'années, mais leur histoire d'amour avec l'Expo a commencé bien avant. Mme Laliberté travaille à l'Expo depuis ses18 ans.
«L'Expo, c'est une occasion pour nous de nous retrouver en famille, mais on forme aussi une famille avec toute l'équipe d'organisation», assure-t-elle. Le frère de Gérard, Raymond Laliberté, rivalise avec 57 ans d'implication au sein de l'Exposition agricole de Trois-Rivières.
C'est d'ailleurs lui qui est derrière l'intégration de toute sa famille dans l'événement: «Je me souviens, il nous disait de venir y travailler parce qu'il y avait beaucoup d'emplois disponibles», raconte Louise Laliberté. Une troisième génération de Laliberté a récemment fait son entrée dans l'équipe d'organisation: le petit-fils de Raymond Laliberté, Samuel, suit maintenant les traces de son grand-père.