Du pâté chinois pour une bonne cause

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste

Pour une huitième année, la soirée gastronomique au cours de laquelle certains des restaurateurs les plus réputés de Trois-Rivières servent leur interprétation du pâté chinois s’est tenue, jeudi soir, à la Bâtisse industrielle. L’activité a permis d’amasser 21 500 $, qui serviront à financer les activités de la Démarche des premiers quartiers de Trois-Rivières. Dix-sept restaurateurs et services de traiteur, dont quatorze qui ont accepté de relever le défi de transformer ce classique de la cuisine québécoise en un mets gastronomique, ont participé à cette tradition trifluvienne. Le prix de Pâté chinois de l’année a été décerné à la création du restaurant Ô Réfectoire de l’hôtel Montfort de Nicolet, qui a également remporté le prix Coup de cœur. Le restaurant Le Lupin s’est quant à lui vu remettre le prix pour le pâté chinois le plus original.