Dans l’ordre habituel: Mariette Gélinas, présidente de l’AQDR de Trois-Rivières. Loraine Dugas, vice-présidente du conseil central du Cœur-du-Québec de la CSN, Véronique Laflamme, porte-parole du FRAPRU et Diane Vermette, coordonnatrice du Comité logement de Trois-Rivières.

Droit au logement: une marche pour sensibiliser la population

TROIS-RIVIÈRES — Une marche de 500 km entre Ottawa et Québec organisée par le Front d’action populaire en réaménagement urbain et ayant comme objectif de sensibiliser la population et les décideurs au droit au logement passera par Trois-Rivières les 22 et 23 septembre prochain.

Sous le thème De villes en villages pour le droit au logement, des marcheurs et marcheuses partiront d’Ottawa le 2 septembre et arriveront à Québec le 29 septembre.

Membre du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), le Comité logement Trois-Rivières appuie cette initiative et interpelle également les deux paliers de gouvernement afin qu’ils prennent conscience des «graves dénis du droit au logement qui perdurent et sur l’insuffisance des investissements dans le domaine du logement social, malgré le contexte budgétaire favorable». Plusieurs autres organismes trifluviens joignent leur voix à celles des marcheurs.

Afin de souligner le passage des marcheurs, un grand rassemblement se tiendra au parc Champlain le 23 septembre.

Selon des données du recensement de 2016, 3150 ménages locataires de la Région métropolitaine de Trois-Rivières consacrent plus de la moitié de leur revenu pour se loger.