Maxime Miron Morin
Maxime Miron Morin

Drapeaux en berne à Bécancour pour rendre hommage au capitaine Maxime Miron Morin

Bécancour — La Ville de Bécancour met en berne ses drapeaux afin de rendre hommage au capitaine Maxime Miron Morin qui a récemment été victime d’un écrasement d’hélicoptère en Méditerranée alors qu’il servait son pays. Il est encore, à ce jour, porté disparu, tout comme quatre de ses coéquipiers.

Originaire du secteur Sainte-Gertrude à Bécancour, M. Miron Morin était âgé de 29 ans au moment du tragique événement. «Nos pensées sont pour sa conjointe, famille et proches. Les drapeaux resteront en berne durant sept jours face à l’hôtel de ville», a-t-on fait savoir du côté de la Ville.