Le cœur déchiré, Émilie Arsenault s’est adressée aux médias dimanche, environ un mois après le terrible meurtre de ses garçons Alex et Olivier.
Le cœur déchiré, Émilie Arsenault s’est adressée aux médias dimanche, environ un mois après le terrible meurtre de ses garçons Alex et Olivier.

Drame de Wendake: la famille «en colère» contre le système

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Le cœur déchiré, Émilie Arsenault s’est adressée aux médias dimanche, environ un mois après le terrible meurtre de ses garçons Alex et Olivier. «De la peine, j’en ai encore, mais si je décide de parler aujourd’hui, c’est parce qu’en plus de la peine, je vis énormément de rage et j’ai besoin qu’on m’entende.»