Le Nouvelliste
L’Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux en Mauricie et au Centre-du-Québec souhaite que le gouvernement donne un mandat large à la commission chargée de se pencher sur les pratiques à la Direction de la protection de la jeunesse.
L’Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux en Mauricie et au Centre-du-Québec souhaite que le gouvernement donne un mandat large à la commission chargée de se pencher sur les pratiques à la Direction de la protection de la jeunesse.

DPJ: le syndicat veut aller aux sources du mal

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Avec les centaines de dossiers en attente de traitement et une hausse de plus de 10 % des signalements à la DPJ dans la dernière année en Mauricie et au Centre-du-Québec, Sylvie Godin, représentante de l’Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux en Mauricie et au Centre-du-Québec (APTS MCQ), craint que les solutions envisagées pour remédier aux difficultés actuelles, illustrées de façon dramatique par le drame de Granby, ne soient que cosmétiques.