Dominic Champagne
Dominic Champagne

Dominic Champagne mesure «la suffisance, l’arrogance du gouvernement»

Patrice Bergeron
La Presse Canadienne
Le metteur en scène et militant écologiste Dominic Champagne dit maintenant mesurer «toute la suffisance, l’arrogance, l’ignorance» du gouvernement Legault.

Après deux ans à la tête du Pacte pour la transition écologique, l’homme de théâtre fait le bilan de ce mouvement qui visait à mobiliser l’opinion publique et forcer les gouvernements à lutter plus vigoureusement contre les changements climatiques.

M. Champagne a parlé jeudi à un haut-responsable du cabinet du premier ministre François Legault.

En entrevue avec La Presse Canadienne, il conclut que le gouvernement n’a «ni l’envergure, ni le courage, ni la vision» pour s’attaquer à la crise climatique et atteindre les cibles de réduction de gaz à effet de serre (GES) du Québec.

Le Pacte s’était donné deux ans pour faire adhérer la population et au terme de cet engagement, M. Champagne estime que c’est mission accomplie.

Chiffres à l’appui, il cite le plus récent sondage Léger. Ainsi, pas moins de 85 pour cent des répondants estiment que la crise climatique est aussi importante, sinon plus qu’il y a deux ans.

De même, quatre répondants sur cinq (81 %) estiment qu’il est important que la lutte aux changements climatiques fasse partie des priorités des gouvernements dans les plans de relance post-pandémie.