Djemila Benhabib

Djemila Benhabib reçoit le Prix humaniste du Québec 2014

L'auteure et militante trifluvienne Djemila Benhabib a reçu lundi le Prix humaniste du Québec 2014, décerné par la Fondation humaniste du Québec (FHQ) et l'Association humaniste du Québec (AHQ).
Comme l'explique le président de la FHQ Édouard Boily, ce prix assorti d'une bourse de 5000 $ récompense «des personnes ou des organismes qui s'illustrent dans la promotion des valeurs humanistes et de la pensée critique au Québec», et l'humanisme dont il est question «considère la séparation du fait religieux et de l'État comme une condition indispensable à la liberté de conscience».
Mme Benhabib a entre autres publié Ma vie à contre-Coran en 2009, Les soldats d'Allah à l'assaut de l'Occident en 2011 et Des femmes au printemps en 2012.
Arrivée au Québec en 1997, elle s'est installée à Trois-Rivières en 2012 lors de sa désignation comme candidatepéquiste pour la circonscription de Trois-Rivières à l'élection de septembre de cette-année-là.
«Nous sommes fiers de récompenser une personne qui n'a cessé, depuis son arrivée au Québec, d'expliquer pourquoi il est si important de réaliser une réelle laïcisation de l'État», a commenté le président de l'AHQ, Michel Virard.
Quant à la lauréate, elle confie que «ce prix représente la substance même de ce que mes parents m'ont légué, soit la nécessité de penser et d'agir par soi-même pour l'amour de l'humanité. Il y apour moi un lien intrinsèque entre l'humanisme et le combat pour la laïcité, car tous deux touchent à l'art de vivre-ensemble par-delà les individualismes et les communautarismes».