Le Nouvelliste
Gabrielle Vachon-Laurent, du Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières, Michelle Plante de COMSEP, Sarah-Jane Roy-Beauregard, agente de projet du Collectif TRois Soeurs, Luisa Gutierrez du SANA Trois-Rivières et Camille Souza du CALACS Trois-Rivières ont pris part au lancement de la campagne de sensibilisation Les TRois Soeurs unies pour l’égalité.
Gabrielle Vachon-Laurent, du Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières, Michelle Plante de COMSEP, Sarah-Jane Roy-Beauregard, agente de projet du Collectif TRois Soeurs, Luisa Gutierrez du SANA Trois-Rivières et Camille Souza du CALACS Trois-Rivières ont pris part au lancement de la campagne de sensibilisation Les TRois Soeurs unies pour l’égalité.

Discrimination: «qu’on en finisse pour de bon»

Marie-Eve Lafontaine
Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
Se faire refuser un logement pour aucune raison valable, Gabrielle Vachon-Laurent l’a vécu à Trois-Rivières. «Quand on a su que j’avais un enfant, on m’a dit: ‘’On n’a pas besoin d’enfant ici», raconte l’agente culturelle au Centre d’amitié autochtone (CAA) de Trois-Rivières.