Le clown humanitaire Guillaume Vermette a reçu samedi un diplôme honorifique du Cégep de Trois-Rivières.

Diplôme honorifique du Cégep de Trois-Rivières pour le clown humanitaire Guillaume Vermette

TROIS-RIVIÈRES — Le clown humanitaire Guillaume Vermette a reçu samedi un diplôme honorifique du Cégep de Trois-Rivières, lors de la cérémonie annuelle de remise de diplômes de l’établissement.

C’est le parcours atypique du Nicolétain d’origine qui a incité la direction du cégep à lui remettre ce gage de reconnaissance pour le travail qu’il fait bénévolement et avec passion. La présidente du conseil d’administration du cégep, Annie Villemure, a qualifié d’«inspirant» le parcours de celui qui a «lui-même créé son métier, celui de clown humanitaire».

Sans perdre son humour clownesque malgré l’aspect sérieux de la cérémonie, Guillaume Vermette s’est dit heureux, mais également surpris de recevoir un tel honneur.

«Je trouve ça très intéressant, de remettre un diplôme à un clown qui est bénévole et qui a fini par lâcher l’école pour faire ça à temps plein, a-t-il souligné. Le message que le Cégep de Trois-Rivières envoie en faisant ça, c’est que le succès n’est pas synonyme d’argent, de carrière, de titres et de possessions, mais de bonheur. Le succès est synonyme de son bonheur personnel et du bonheur qu’on amène aux autres.»

Le diplômé en sciences humaines a profité de son passage sur la scène du Théâtre du cégep, où se déroulait la remise de diplôme, pour raconter quelques anecdotes sur son passage au sein de l’établissement, où il a fait son premier voyage humanitaire et où il a appris à jongler.

«Quand je suis allé voir l’orienteur du cégep pour lui dire que j’aimerais devenir clown… la face qu’il a fait quand je lui ai dit ça! Il m’a dit: ben voyons, Guillaume, pourtant, tu as de bonnes notes!»

Le clown humanitaire a profité de cette anecdote pour inciter les diplômés à ne pas baisser les bras face à l’adversité s’ils choisissent un métier hors du commun. «Si vous choisissez un métier artistique, je vous fais une promesse: on va essayer de vous décourager. Mais choisissez votre bonheur et celui des autres.»

Le globe-trotter qui a participé à des missions humanitaires dans une quarantaine de pays partira au Salvador en mars prochain et en Bolivie au mois de juin. Ces deux séjours seront toutefois de courte durée puisqu’il travaille sur la rédaction d’un livre, un recueil d’histoires de voyage et de portraits de personnes inspirantes rencontrées au fil de ses périples. L’ouvrage paraîtra aux Éditions la Galère, maison d’édition trifluvienne affiliée à l’organisme Point de Rue.

800 diplômés

Le Cégep de Trois-Rivières a remis leur diplôme à près de 500 étudiants, sur un total de 800 diplômés cette année, samedi. Les diplômés des programmes d’études techniques et d’attestation d’études collégiales recevaient leur diplôme en avant-midi et ceux des programmes préuniversitaires, en après-midi.

Le directeur général du Cégep, Louis Gendron, a félicité les diplômés et, question d’ajouter au caractère festif de la cérémonie, leur a même livré sa version de la chanson «Il est où le bonheur» de Christophe Maé, une nouvelle version intitulée «Il est où mon diplôme».