La coordonnatrice de COMSEP, Sylvie Tardif, ainsi que la coordonnatrice adjointe, Marie-Josée Tardif, accompagnent la présidente du conseil d'administration, Michèle Auger.

Dîner spaghetti: COMSEP récolte près de 10 000 $

L'organisme d'alphabétisation et de lutte à la pauvreté COMSEP a récolté 9923 $ mercredi, à l'occasion de son dîner spaghetti bénéfice annuel. L'organisme, qui vient en aide aux personnes en situation de pauvreté et d'exclusion sociale, profitera de ces résultats pour bonifier certains programmes offerts entre ses murs.
À l'occasion de ce dîner-bénéfice, pas moins de 338 billets ont été vendus, faisant dire à la coordonnatrice de l'organisme, Sylvie Tardif, qu'encore une fois la population, les entreprises et les donateurs étaient au rendez-vous.
«Nous voulions atteindre un objectif entre 8000$ et 10 000$, c'est donc mission accomplie et nous sommes très contents de la générosité des gens», indique Mme Tardif.
COMSEP, qui avait lancé un véritable cri du coeur il y a deux ans, après avoir été durement touché par les mesures d'austérité, admet cette année se tirer d'affaire de plus en plus.
«Nous avons resserré les budgets, mais aussi certains de nos locaux ont été loués à nouveau et la bâtisse ici est occupée à environ 85 % maintenant. C'est sans compter l'aide en alphabétisation reçue de la part du ministère de l'Éducation, ainsi que nos activités d'autofinancement», résume Mme Tardif.
Les profits du dîner-bénéfice pourront notamment aider l'organisme à bonifier son projet d'école citoyenne, où l'on prône l'implication parent-enfant pour la réussite scolaire des jeunes. On compte aussi bonifier le programme de francisation pour les nouveaux arrivants.
Coins de rue
Par ailleurs, vendredi, 150 bénévoles de COMSEP se tiendront de 7h à 18h sur sept coins de rue de Trois-Rivières afin d'amasser des dons pour poursuivre sa mission.
De tout l'argent qui sera amassé, Sylvie Tardif confirme que 10 % sera remis à la Croix-Rouge afin de venir en aide aux sinistrés des inondations au Québec.