Poste de pompage principal, rue Notre-Dame-Est.

Déversement plus court qu’envisagé

Trois-Rivières (GD) — Le déversement d’eaux usées dans la rivière Saint-Maurice prévu mardi par la Ville de Trois-Rivières aura finalement duré moins longtemps que prévu. Sur les quelque 65 millions de litres d’eaux usées qui sont traités chaque jour au poste de pompage principal (rue Notre-Dame-Est), près de 35 000 litres ont dû être déversés dans la rivière. En raison d’une interruption planifiée du service d’Hydro-Québec, la Ville a dû procéder à l’installation d’une génératrice pour faire fonctionner des pompes, afin d’éviter un déversement d’eaux usées plus important. Or, en 20 minutes deux des quatre pompes étaient déjà fonctionnelles. En raison de la présence d’un bassin de rétention limitant les déversements lorsque les pompes s’arrêtent, le déversement dans la rivière n’a duré qu’une dizaine de minutes. Un déversement similaire devait avoir également lieu en fin de journée, le temps de redémarrer la station de pompage normalement à la suite du retour de l’électricité.