Tommy Veilleux et Émile Lacroix entendent parcourir 5000 kilomètres en tandem, un trajet qui devrait leur prendre une cinquantaine de jours, selon leurs estimations.

Deux Trifluviens traverseront le Canada en tandem

TROIS-RIVIÈRES — Traverser le Canada en tandem: voilà le défi que se sont lancé Émile Lacroix et Tommy Veilleux. Les deux jeunes trifluviens s’envoleront à la fin avril pour la côte ouest et reviendront en pédalant, dans le but de visiter le pays et d’amasser de l’argent pour une fondation.

Les deux amis iront chercher un tandem en acier, spécialement conçu pour supporter leur poids et environ 80 livres de bagages, en Oregon, aux États-Unis. Ils iront ensuite à Vancouver et amorceront leur traversée d’ouest en est pour revenir à Trois-Rivières, un trajet de 5000 kilomètres qui devrait leur prendre une cinquantaine de jours à parcourir, selon leurs estimations.

«Tommy et moi, on a toujours fait des sports d’équipe ensemble et on a suivi le même parcours au secondaire et au cégep, explique Émile Lacroix. Ça avait beaucoup de sens de relever un défi à deux, alors quoi de mieux que de traverser le Canada sur le même vélo?»

Ce voyage leur permettra également de découvrir les autres provinces du Canada. «On se demandait si un jour on arriverait à voir toutes les provinces canadiennes, alors on trouvait que c’était une option très cool de visiter notre pays au complet, poursuit Émile. Et puis 5000 kilomètres, c’est quelque chose qui est très faisable, tout en étant un bon voyage en terme de longueur.»

Les aventuriers amèneront avec eux un réchaud, une tente et deux sacs de couchage. Pour le reste, ils s’organiseront au fur et à mesure.

«Ça va être notre maison sur roues, explique Émile. Mais on pourra aussi compter sur un réseau de cyclistes prêts à accueillir d’autres cyclistes partout au Canada, alors on va voir au jour le jour.»

Le départ est prévu pour le 28 avril et les deux comparses devraient être de retour en juin. Bien qu’ils restent à la merci des aléas de la météo, Émile Lacroix estime que cette période de l’année est idéale pour ce genre de voyage.

«C’est une belle période pour partir, croit-il. Dans le coin de Vancouver, la température varie entre 15 et 20 degrés et en s’en venant vers l’est du pays, on va avoir des températures qui vont réchauffer de plus en plus. C’est une belle température qui n’est ni trop chaude, ni trop froide, donc très agréable pour pédaler.»

Pour l’aventure thérapeutique

Le duo a mis sur pied une campagne de financement dans le cadre de ce voyage. Il ne s’agit toutefois pas de recueillir des fonds pour financer leur voyage, ce qu’ils feront à partir de leurs économies, mais pour soutenir la fondation Sur la pointe des pieds. Celle-ci organise des expéditions en plein air pour les jeunes atteints de cancer, dans le but de les aider à reconstruire leur estime et leur redonner espoir en la vie.

«L’an passé, Tommy et moi avons fait un programme de tourisme d’aventure en Gaspésie, raconte Émile. On a découvert la partie thérapeutique de cette aventure-là, soit de se retrouver en plein air avec tous bienfaits que ça apporte. Ensuite, on est tombé sur la fondation pendant qu’on cherchait une cause à soutenir en lien avec le plein air. Ça nous a beaucoup touchés.»

Les comparses espèrent recueillir 5000 $, soit environ 1 $ par kilomètre parcouru. Leur campagne de financement se retrouve sur le site https://apuow.co