Les deux plaques commémoratives qui ornent le Rocher de Grand-Mère ont été volées.

Deux plaques historiques volées

SHAWINIGAN — Les deux plaques commémoratives qui ornent le monument du site du Rocher de Grand-Mère, à Shawinigan, ont été dérobées par des vandales.

Les deux plaques, l’une en bronze datant de 1960 et l’autre en fer datant de 1948, ont été déboulonnées et subtilisées, a indiqué mercredi la Ville de Shawinigan. Cette dernière a été avisée du vol mardi, mais ignore quand il se serait produit précisément.

La Ville s’est d’abord assurée que les plaques n’avaient pas été retirées pour des fins d’entretien. Lorsqu’elle a confirmé que cela n’était pas le cas, une plainte a été déposée à la Sûreté du Québec.

«Nous demandons à la personne qui en a la possession ou la garde, de rendre ces plaques historiques qui font partie du patrimoine des citoyens de Shawinigan», a indiqué le directeur du Service des communications et des relations avec les citoyens de la Ville, François St-Onge.

La ou les personnes qui ont dérobé ces plaques commémoratives pourraient être accusées de recel, indique la Ville de Shawinigan. Toute personne qui aurait de l’information à propos de ce vol peut communiquer avec la Sûreté du Québec de façon confidentielle au 1-800-659-4264.

Ce n’est pas la première fois qu’un acte de vandalisme de ce genre se produit à Shawinigan. En décembre 2016, la plaque commémorative dédiée à l’homme d’affaires John Edward Alfred située devant l’hôtel de ville avait également été déboulonnée et volée. Le même scénario s’était produit du temps où la plaque se trouvait devant l’hôtel Cascade. Elle avait été retrouvée dix ans plus tard.