L’organisme Ménagez-vous assurera désormais la gestion de la Coopérative de solidarité d’aide à domicile de l’Énergie de manière permanente.

Deux organismes s’allient pour mieux servir la population de Shawinigan

SHAWINIGAN — On était visiblement heureux d’annoncer la conclusion d’une entente de partenariat entre Ménagez-vous, organisme trifluvien qui œuvre à favoriser le maintien à domicile, et la Coopérative de solidarité d’aide à domicile de l’Énergie, mercredi matin à Shawinigan. En vertu de celle-ci, l’organisme trifluvien d’économie sociale viendra assurer la gestion de la coopérative shawiniganaise, ce qui permettra à cette dernière de bonifier son offre de service et d’embaucher davantage de personnel, fait-on valoir.

La Coopérative de solidarité d’aide à domicile de l’Énergie, qui offre des services de soutien à domicile à quelque 600 membres, avait perdu sa direction générale en septembre dernier. L’organisme Ménagez-vous avait alors été appelée en renfort pour assurer la gestion de la coopérative sur une base temporaire.

L’expérience s’est avérée fructueuse, se félicite-t-on, d’où l’idée de concrétiser cette alliance de manière plus permanente, indique Alain Dionne, président du conseil d’administration de la coopérative shawiniganaise.

Pour France Leclerc, directrice générale associée de Ménagez-vous, la nouvelle entente vient d’abord bonifier les conditions de travail des employés. C’est en effet le régime qui s’applique au personnel de l’entité trifluvienne qui dictera désormais les politiques de travail de la Coopérative. Cela aura notamment pour effet d’augmenter les salaires de façon significative, souligne Mme Leclerc.

Selon la directrice générale associée, cette amélioration des conditions de travail aura des conséquences directes sur l’embauche future de personnel. On indique à ce titre avoir récemment procédé à l’embauche de 15 nouveaux employés. L’ajout de ressources supplémentaires s’inscrit à point puisqu’environ 300 personnes seraient en attente de recevoir des services de la coopérative d’aide à domicile sur le territoire de l’Énergie, soutient Mme Leclerc.

On tient à rappeler qu’à travers l’entente, chaque entité demeure distincte et que leurs structures restent intactes. France Leclerc précise pouvoir déjà compter sur du personnel administratif compétent et dévoué à l’intérieur même de la coopérative.

Du côté du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, on se réjouit de l’annonce. Sa directrice adjointe, direction des programmes du soutien à l’autonomie de la personne âgée indique que «pour maintenir des personnes en perte d’autonomie à leur domicile, on a besoin de plusieurs partenaires». La conclusion de l’entente du jour apporte un élément de réponse à des listes d’attente pour les soins à domicile qui devenaient préoccupantes, maintient-elle.

Son de cloche similaire de la part du maire de Shawinigan Michel Angers. Il rappelle que dans un contexte de vieillissement de la population et de la difficulté de concilier travail et famille, les besoins s’accentuent de jour en jour. «Je salue le conseil d’administration [de la coopérative] d’avoir été ouvert à des associations à une entreprise sociale comme celles-là, qui nous permettent aujourd’hui de redonner des services à notre population», déclare le maire Angers.