Josée Magny est la mairesse de Saint-Mathieu-du-Parc.
Josée Magny est la mairesse de Saint-Mathieu-du-Parc.

Deux employés de Saint-Mathieu-du-Parc en isolement préventif

Deux employés de la Municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc ont été mis en isolement préventif, car des gens de leur entourage attendent d'avoir les résultats de tests confirmant ou non une contraction de la COVID-19.

Deux employés municipaux ont été récemment en contact avec des gens de leur entourage qui reviennent de voyage et qui présentent des symptômes s’apparentant à la COVID-19. Ces gens attendent les résultats de tests de dépistage. Pour sa part, la Municipalité prend les moyens pour contrecarrer une possible contamination. Par le biais d’un message Facebook publié mardi, elle avise toute personne ayant fréquenté le bureau municipal du 4 au 17 mars «de rehausser les différentes directives de prévention du gouvernement en lien avec la COVID-19». 

Les deux employés municipaux ont été placés en isolement mardi et vendredi, soit dès que les autorités municipales ont été mises au courant de la situation, affirme Josée Magny.

«Ce sont des sources indirectes (de risque de contamination) et ces sources indirectes sont en dépistage. Le but n’est pas de faire paniquer la population. Mais on dit aux gens d’être vigilants. On ne peut pas se permettre de prendre de chance. On traverse une crise et on doit être transparent avec la population. Le conseil s’est parlé hier (mardi) en conférence téléphonique. On ne peut pas cacher cette information. On prend ça au sérieux, mais je ne veux pas créer un sentiment de panique dans la population. Il s’agit d’allumer une lumière jaune. Dans le pire des cas, on prendra acte d’ajuster notre plan», commente la mairesse de Saint-Mathieu qui rencontrait les employés municipaux de la localité mercredi matin.

La mairesse refuse de donner toute information qui permettrait d’identifier les deux employés. Mais elle assure que ceux-ci ne sont pas malades.

Afin d’éviter tout risque de contamination, la Municipalité a instauré depuis mercredi le travail à domicile pour cinq employés de bureau. Seule Mme Magny, la directrice générale et la réceptionniste montent la garde au bureau municipal par ailleurs fermé aux citoyens depuis lundi. «Dès le 13 mars, on a fermé le centre communautaire, la bibliothèque, le gymnase, énumère Mme Magny. On y va par étape. On est rendu au télétravail. On maintient les services essentiels comme l’entretien des stationnements, le déneigement, le traitement des eaux, le service de paie. Le reste fonctionne au ralenti. Mais les gens sont compréhensifs. Un moment donné, je pense que les gens vont nous juger selon les actes posés envers nos citoyens et nos employés. Il faut prendre soin de nos employés.»

Les consultations publiques qui devaient avoir lieu à court terme ont été annulées. La séance du conseil du 6 avril devrait se dérouler à huis clos.