Deux des trois candidats dans la course à la mairie de Trois-Rivières sont favorables au retour du nom de Fernand Bédard sur le stade de baseball.

Deux candidats ouverts au retour du nom de Fernand Bédard

Trois-Rivières — Deux des trois candidats déclarés dans la course pour la mairie de Trois-Rivières se disent ouverts à ce que le Stade Stéréo Plus porte à nouveau le nom de Fernand Bédard si l’entente entre l’entreprise et les Aigles de Trois-Rivières prend fin.

Le Nouvelliste a appris la semaine dernière que Stéréo Plus aurait moins d’intérêt à conserver son nom sur le stade de baseball situé sur le parc de l’Exposition. Or, si une telle situation devait arriver, Éric Lord croit qu’il serait judicieux de redonner au bâtiment le nom qu’il portait jusqu’en 2016.

«De prime abord, c’est une idée qui me plaît, qu’on revienne avec le stade Fernand-Bédard, avance-t-il. Je pense qu’il faut faire une analyse fine et voir l’impact financier, mais c’est sûr que j’ai un parti pris pour revenir sur l’ancien nom.»

Jean-François Aubin abonde dans le même sens et se dit prêt à s’asseoir avec l’organisation des Aigles pour trouver une façon de rendre son ancien nom au stade, tout en limitant les impacts financiers d’une telle décision.

«C’est une bonne idée, soutient-il. Je pense qu’il y a d’autres moyens originaux pour donner de la visibilité aux commanditaires et remettre ce qui n’aurait pas dû changer. Mais je comprends que l’argent, c’est une question importante, et je suis prêt à m’asseoir avec l’organisation des Aigles et à ce qu’on travaille fort, ensemble, pour trouver des solutions.»

Interrogé sur le sujet, le candidat Jean Lamarche s’est montré plus prudent dans sa réponse. Il préfère, s’il et élu, discuter de cette affaire en privé avec les Aigles.

«Ma position là-dessus, c’est de voir avec le stade et les gens qui l’occupent pour que la Ville soit dans une relation de partenariat. Et peu importe la décision, je souhaiterais qu’elle se fasse, si possible, les portes fermées, pour qu’on arrive ensemble à un consensus. C’est une décision qui peut avoir une portée économique et émotive.»

Rappelons que l’entente entre Stéréo Plus et les Aigles de Trois-Rivières était d’une valeur de 405 000 $. Si elle n’est pas renouvelée, cette entente se terminera à la fin de la saison 2019.

Le stade de baseball de Trois-Rivières a porté pendant 15 ans le nom de Fernand Bédard. Ce dernier est considéré comme un des bâtisseurs du sport dans la ville et a notamment occupé les fonctions de directeur général et de président du stade.