La première fuite se situait en bordure du boulevard Bécancour, près du pont Laviolette.
La première fuite se situait en bordure du boulevard Bécancour, près du pont Laviolette.

Deux bris d'aqueduc privent d'eau plusieurs centaines de foyers à Bécancour

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
BÉCANCOUR — Deux bris d'aqueduc ont privé d'eau courante quelques centaines de foyers du secteur de Saint-Grégoire à Bécancour, dimanche.

Selon la Ville de Bécancour, le premier bris est survenu tard samedi soir sur une conduite de 14 pouces, près du boulevard Bécancour et du pont Laviolette. Entre 500 et 600 foyers du Domaine Godefroy et de l'avenue Godefroy ont donc été privés d'eau courante pour une bonne partie de la journée. 

La Ville espérait réparer la conduite au cours de l'avant-midi, mais le froid a compliqué la tâche de ses équipes des travaux publics.

«La fuite a été localisée vers 8 h. Le froid a rendu ardu le travail des équipes, puisque le sol est gelé sur au moins trois ou quatre pieds de profondeur. On pensait rétablir l’eau au courant de l’avant-midi, mais ça va être plus long», expliquait dimanche en matinée Marie-Michelle Barette, directrice des communications à la Ville de Bécancour.

L'eau courante est redevenue disponible dans les résidences concernée en milieu d'après-midi, a indiqué la Ville sur son site internet. 

Un second bris est toutefois survenu en soirée, entre l'avenue Godefroy et le secteur de Sainte-Angèle-de-Laval. Cet incident a toutefois affecté moins de résidences que le premier. Une vingtaine de résidence seulement ont été privées d'eau courante. 

Les occupants des résidences affectées par l'un ou l'autre des bris sont appelés à respecter un avis d'ébullition préventif pour une période de 48 heures suivant le retour de l'eau courante. Ils doivent faire bouillir l'eau à gros bouillons pendant au moins une minute avant de la boire ou de l'utiliser pour préparer des breuvages, repas et aliments pour bébé, pour laver et apprêter les aliments qui ne nécessitent pas de cuisson prolongée, pour préparer des glaçons, pour se brosser les dents et se rincer la bouche ainsi que pour abreuver les animaux de compagnie. La Ville recommande également de jeter les glaçons, boissons et aliments préparés dimanche avec de l'eau non bouillie. 

L'eau du robinet peut toutefois être utilisée pour préparer des aliments dont la cuisson exige une ébullition prolongée, laver la vaisselle à l'eau chaude, à condition de bien la sécher, faire fonctionner le lave-vaisselle au cycle le plus chaud, laver des vêtements et prendre une douche ou un bain. Pour les enfants, il est important de s'assurer qu'ils ne boivent pas l'eau du bain. 

Ces consignes doivent également être appliquées chez les gens qui disposent d'un dispositif de traitement de l'eau, à moins que celui-ci soit ne soit conçu pour désinfecter l'eau. Les dispositifs tels les adoucisseurs sont généralement inefficaces pour éliminer les micro-organismes, prévient la Ville. 

La Ville de Bécancour a également prévenu que l'ensemble des résidents du secteur de Saint-Grégoire risquaient de constater que leur eau avait une couleur jaunâtre, suite au bris de la première conduite. Ce phénomène est attribuable aux variations de pression dans les conduites d'eau que les employés de la Ville ont dû provoquer afin de localiser la fuite. Mme Barette assure toutefois que même si l'eau est de couleur jaunâtre, elle est consommable. Les résidents affectés par ce phénomène peuvent laisser couler l'eau froide pendant quelques minutes afin de nettoyer leur système de tuyauterie.