Le centre-ville de Louiseville

Deux autres postes à pourvoir à Louiseville

Déjà occupée à trouver un nouveau directeur général, la Ville de Louiseville doit se mettre au travail pour remplacer son préventionniste en incendie et sa directrice des loisirs et de la culture.
Mimi Deblois n'est plus membre du personnel de la Ville de Louiseville depuis quelques jours. Elle et la Ville ont mis fin à son contrat d'un commun accord.
«Elle veut faire autre chose. On s'est donné une bonne poignée de main. Elle a fait un bon travail», commente Yvon Deshaies, le maire de Louiseville, en parlant de celle qui était en poste depuis janvier 2006.
Jean-Marc Boucher a aussi quitté la Ville de Louiseville. M. Boucher était le préventionniste depuis quatre ans, mais désirait obtenir une permanence au sein de l'organigramme municipal.
«Il avait toujours des contrats d'un an. Chez nous, il travaillait quatre jours par semaine. On n'était pas prêt à offrir une permanence pour ce poste et il l'a trouvée ailleurs, à la MRC de l'Érable», raconte M. Deshaies.
«Ça faisait quatre ans que j'étais à contrat et je voulais avoir ma permanence. Ça fait deux ans que je le demandais, mais la Ville me gardait à contrat», dit M. Boucher, pompier volontaire de Louiseville depuis 10 ans et chef des pompiers de Sainte-Ursule.
D'autre part, M. Boucher semblait agacé par une nouvelle demande de la Ville qui l'aurait obligé à porter le pantalon en été pour cacher un tatouage au mollet. 
Un préventionniste sera embauché dans les semaines à venir. Pour le poste de directrice des loisirs et de la culture, une personne sera nommée de façon intérimaire en attendant l'arrivée de la prochaine directrice générale ou du prochain directeur général de la Ville de Louiseville.
«Le dg sera appelé à travailler avec la personne aux loisirs», explique M. Deshaies pour justifier cette décision de l'administration municipale.
Plus de 50 curriculum vitae
La Ville de Louiseville a reçu plus de 50 candidatures depuis l'ouverture du poste à la direction générale qui a suivi la démission d'Alain Halley en mai. De ce nombre, six personnes ont été retenues pour l'étape de l'entrevue. Selon M. Deshaies, les six personnes qui se sont qualifiées pour cette étape du processus d'embauche ont toutes de l'expérience du domaine municipal.
La nomination du prochain ou de la prochaine dg devrait être officialisée à la mi-août.