Des rafales ont causé des dommages en Montérégie.

Des vents très violents ont causé des dégâts en Montérégie

Des vents très violents ont soufflé en fin de matinée lundi sur la ville Roxton Falls, causant des dommages dans la petite municipalité de la Montérégie.
Il s'agirait d'une micro-rafale et peut-être même d'une rare tornade, a indiqué Robert Michaud d'Environnement Canada.
La tempête a sévi vers 11 h 15 et n'aurait duré qu'une dizaine de minutes. Elle a toutefois eu le temps d'arracher au moins un toit, de déraciner des arbres et de faire tomber des poteaux électriques.
En Montérégie, plus de 10 000 clients d'Hydro-Québec étaient privés d'électricité en fin d'après-midi lundi. C'était aussi le cas de plus de 8000 résidants de Montréal et de quelque 5000 en Estrie.
Des alertes d'orages violents étaient toujours en vigueur en fin d'après-midi en Estrie et dans la région de Québec. Ils étaient toutefois sur le point d'être levées, a indiqué M. Michaud qui a souligné que tout serait terminé en soirée lundi.
Pareilles alertes avaient été émises en Beauce et pour les secteurs de Drummondville et de Saint-Hyacinthe plus tôt en après-midi.
Une équipe d'Environnement Canada doit se rendre mardi à Roxton Falls afin de déterminer quel phénomène météorologique spécifique s'y est produit.
Dans la région
Dans la soirée de lundi, des orages ont occasionné des pannes d'électricité en Mauricie et au Centre-du-Québec. Au total, plus de 3000 abonnés ont été privés d'électricité, dont 2000 dans le secteur de Bécancour. Les pannes auraient été majoritairement causées par des vents violents, qui auraient fait tomber plusieurs branches sur les lignes électriques. Une centaine d'équipes d'Hydro-Québec ont été dépêchées sur les lieux afin de réparer le réseau de distribution. Les travaux devaient prendre place au cours de la nuit de lundi à mardi, afin que la situation soit de retour à la normale tôt dans la matinée de mardi.
Du côté du centre-ville de Trois-Rivières, des rafales ont fait tomber un arbre dans la cours arrière du café-bar Le Zénob, arrachant au passage plusieurs fils électriques. La terrasse a dû être fermée le temps que la situation soit rétablie.
Avec la collaboration de Michel Lamy