Des séjours retardés à la SÉPAQ

La Tuque — La saison de pêche sera retardée dans la réserve Mastigouche et la réserve faunique du Saint-Maurice de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) en raison des lacs qui n’ont pas été libérés de leurs glaces. Les dirigeants ont pris la décision de reporter des séjours.

«Des appels ont débuté mercredi dans les réserves fauniques Mastigouche et du Saint-Maurice pour suggérer aux clients le déplacement ou le report de leur séjour des 10, 11 et 12 mai 2019», confirme Simon Boivin, porte-parole de la SÉPAQ.

La SÉPAQ a également rappelé que la situation évoluait rapidement en fonction de la météo et que les pêcheurs «n’ont pas d’inquiétude à avoir pour leur séjour tant qu’ils n’ont pas été contactés».

Dans la réserve faunique Mastigouche, seuls les clients du secteur Violon peuvent aller de l’avant avec leur séjour en passant par l’accueil Catherine. La SÉPAQ a indiqué que toutes les activités sont reportées, incluant la pêche, la villégiature et le camping en raison d’une majorité de lacs qui n’ont pas calé ou de la difficulté d’accès aux secteurs.

«Un peu plus de 80 appels devront être réalisés pour prévenir la clientèle, qui avait déjà été sensibilisée à la situation, de la nécessité de reporter le séjour», note M. Boivin.

Dans la réserve faunique du Saint-Maurice, il n’y a aucun secteur de pêche accessible. On doit reporter 25 séjours en chalet prévus les 10, 11 et 12 mai. Les séjours de camping ont été annulés jusqu’au 17 mai.

La SÉPAQ indique que les clients dont le séjour débute le 13 mai seront appelés au cours de la fin de semaine pour faire le point sur la situation.