Le boulevard du Danube à Bécancour est toujours inondé.

Des routes toujours inondées au Centre-du-Québec

Bécancour — Le redoux et les précipitations du début de la semaine entraînent toujours des conséquences dans le Centre-du-Québec.

La rivière Bécancour cause surtout des tracas aux autorités, inondant certaines routes. 

Le directeur de la Sécurité civile de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Sébastien Doire, soutenait vendredi en après-midi que le niveau des rivières du Centre-du-Québec était à la baisse même si certaines causaient toujours des inondations. 

«Nous vivons encore les conséquences de la pluie et du temps doux du début de semaine. Le surplus d’eau que nous avons provient de l’Estrie et des Appalaches», explique le directeur régional de la Sécurité civile. «Toutefois, les niveaux d’eau sont à la baisse depuis jeudi.»

À Bécancour, la rivière du même nom inondait toujours le boulevard du Danube et le chemin du Petit-Chenal. Ces   deux routes ainsi que le pont Savoie-Trahan sont fermés à la circulation.

«Le débit de la rivière Bécancour est normalement de 90 m3 à ce moment de l’année alors qu’il est actuellement de 300 m3», précise Sébastien Doire. 

Les inondations des 13 et 14 janvier dernier à Bécancour entraînent toujours des conséquences, plus d’un mois plus tard. En effet, l’embâcle créé sur la rivière à ce moment s’était depuis transformé en amoncellement de glace et laissait passer le courant. Toutefois, l’embâcle s’est reformé ce qui bloque à nouveau l’eau et entraîne des inondations. 

L’aéroglisseur de la Garde côtière canadienne s’est rendu vendredi à l’embouchure de la rivière Bécancour pour tenter de libérer des glaces. 

De plus, l’aéroglisseur est également intervenu sur les battures du lac Saint-Pierre. 

Du côté de Pierreville, la rivière Saint-François est particulièrement haute. La rivière a débordé sur la rue Ally, près de l’hôtel de ville de la municipalité. 

Contrairement aux inondations de janvier dernier, les locaux de la municipalité n’ont pas dû être évacués. 

Plus au sud, le niveau de la rivière Saint-François est aussi à la baisse. 

La Ville de Drummondville avise toutefois sa population que l’avis d’évacuation de domicile demeure en vigueur pour les citoyens du secteur du chemin de la Longue-Pointe, entre les numéros 600 et 1460.  

«Le chemin de la Longue-Pointe demeure également fermé à la circulation entre le boulevard Allard et la rue du Colvert. La situation sera réévaluée demain et les citoyens seront avisés s’il y a évolution ou changement», souligne Caroline Cloutier du service des communications de la Ville de Drummondville.