Il a fallu remonter à 1916 pour voir une température aussi froide en novembre.

Des records de froid fracassés en Mauricie

LA TUQUE — Il a fait froid, très froid pour un mois de novembre. En fait, rares sont ceux qui ont vécu une température comme celle-là un 14 novembre puisque c’est un record datant de plus de 100 ans qui a été battu à Trois-Rivières. La nuit dernière a également été glaciale du nord au sud. Il faudra prendre son mal en patience. Le froid sera de retour la semaine prochaine après une petite accalmie. Tout indique que le tapis blanc est déjà bien installé pour la période des Fêtes.

«Le 14 novembre, on a atteint -6,3 comme maximum alors que le record était de -5,6 en 1916. C’est un record plus que centenaire», note Simon Legault, météorologue à Environnement Canada.

À Shawinigan, on a atteint -7,7, éclipsant également un record de 1916, tandis qu’à La Tuque le maximum enregistré a été de -9,7 soit 1 degré plus froid que le record qui datait de 1939.

La vague de froid s’est poursuivie dans la nuit de mercredi à jeudi. Le thermomètre a descendu jusqu’à -21 à Trois-Rivières et à La Tuque, fracassant encore une fois des records vieux de 1996.

«Le record était de -13 à Trois-Rivières et de -17,5 à La Tuque, c’est vraiment plus froid. […] À Shawinigan, il a fait -17,3 durant la nuit alors que l’ancien record était de -16,1 en 1914», a souligné M. Legault.

Une masse d’air venue du centre-nord du pays explique cette situation inhabituelle à cette période de l’année. Jeudi, les températures étaient encore près de 10 degrés plus froid que la normale.

«C’est une masse d’air polaire. C’est déjà arrivé, mais c’est quelque chose d’assez exceptionnel. C’est une vague de froid assez intense, on le voit avec les records de froid qui sont battus. Déjà vendredi, les températures vont remonter tranquillement», affirme le météorologue d’Environnement Canada.

La température sera plus clémente, mais elle sera toujours sous les normales de saison. Le froid, quant à lui, sera de retour en début de semaine prochaine.

«Il y a du temps froid encore à l’horizon. […] Il y a beaucoup de chance que cette neige reste, à moins d’avoir une poussée de chaleur ou de la pluie, mais il y a de bonnes chances que ça reste pour la saison», a conclu le météorologue.