Des policiers se sont rendus au Club de golf Ki-8-Eb de Trois-Rivières mardi en raison de la présence d’un rassemblement de jeunes.
Des policiers se sont rendus au Club de golf Ki-8-Eb de Trois-Rivières mardi en raison de la présence d’un rassemblement de jeunes.

Des rassemblements de jeunes dénoncés au Ki-8-Eb

Trois-Rivières — Alors que les écoles sont fermées depuis six semaines en raison de la pandémie et que les mesures de distanciation physique sont toujours en place, le Club de golf Ki-8-Eb de Trois-Rivières déplore que son terrain soit devenu un lieu de rassemblement de plusieurs jeunes. Des policiers ont même dû intervenir mardi pour demander au groupe de jeunes de bien quitter la propriété privée.

«Il devait y avoir sur le site pas moins de 25 jeunes en fin de semaine passée. Ils se promènent sur le site en vélo et se rassemblent», déplore Luc Boisvert, professionnel et directeur de golf du Ki-8-Eb.

«On veut faire passer le message que nous sommes un terrain privé.»

Les propriétaires du Ki-8-Eb tolèrent normalement les va-et-vient en hiver sur son terrain. Plusieurs personnes s’y rendent pour faire de la raquette et les propriétaires du club de golf n’y voient aucun problème. Toutefois, les rassemblements actuels, qui ne se feraient pas selon les règles sanitaires en place, dépassent selon eux les limites de l’acceptable.

«On a trouvé plusieurs cannettes et bouteilles de bière sur le site», mentionne Luc Boisvert.

«On ne cherche pas de chicane. On veut simplement que les gens respectent que nous soyons un terrain privé.»

Des policiers de la Direction de la police de Trois-Rivières se sont rendus sur place mardi pour aviser un groupe de jeunes qu’ils ne devaient pas se rassembler à cet endroit. Ils ont aussi certainement informé ces jeunes que les rassemblements sont toujours interdits au Québec en raison de la pandémie de COVID-19.