Le Nouvelliste
Rolande Chevalier a remis 740 $ au SANA, soit le fruit de la vente des pantoufles qu'elle a tricotées cette année. Avec elle, Ivan Suaza, directeur général du SANA.
Rolande Chevalier a remis 740 $ au SANA, soit le fruit de la vente des pantoufles qu'elle a tricotées cette année. Avec elle, Ivan Suaza, directeur général du SANA.

Des pantoufles tricotées pour aider les nouveaux arrivants

Matthieu Max-Gessler
Matthieu Max-Gessler
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — La pandémie a incité de nombreuses personnes à se trouver de nouveaux passe-temps, alors que les rassemblements et de nombreuses activités sont proscrits. Dans le cas de Rolande Chevalier, c’est le tricot qui l’occupe. Elle a cependant décidé de joindre l’utile à l’agréable, en vendant les pantoufles qu’elle crée au profit du Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Trois-Rivières.