Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Des odeurs de cannabis se dégageraient des installations de Greentone à Bécancour.
Des odeurs de cannabis se dégageraient des installations de Greentone à Bécancour.

Des odeurs de cannabis à Bécancour

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Bécancour — Des citoyens de la Ville de Bécancour se sont plaints que des odeurs de cannabis étaient perceptibles en raison des activités de culture menées par l’entreprise Greentone.

Le maire Jean-Guy Dubois a confirmé que sept ou huit requêtes avaient été déposées officiellement en ce sens à l’hôtel de ville, surtout vers la fin de l’été. Or, à la lumière de discussions qu’il a eues avec le président de Greentone, deux raisons peuvent expliquer le phénomène.

«Il y a des travaux qui se font actuellement, et qui achèvent, sur l’agrandissement des salles de séchage qui ont pu provoquer des fuites à certains moments parce qu’ils ouvraient des murs», rapporte M. Dubois.

Ensuite, lors des changements de filtres qui sont nombreux pour ce genre d’industrie, des fuites temporaires sont aussi possibles.

«Selon lui, il n’y a aucune inquiétude de permanence de quoi que ce soit, c’est arrivé à certains moments, mais c’est supposé être très accidentel d’avoir ces odeurs-là. On mène une sorte de veille là-dessus pour s’assurer que la qualité de l’air est protégée pour les citoyens», affirme celui qui soutient n’avoir jamais détecté personnellement ces odeurs de cannabis ni avoir reçu d’appels à ce sujet.

«C’est une entreprise de production qui est actuellement dans sa période de rodage, donc, ce n’est pas inhabituel. D’ailleurs, leur première production a été quelque part à la fin juin. On les a avisés parce qu’on avait eu quelques commentaires. On nous assure qu’il n’y a pas de danger pour la santé ou pour la population et que la situation sera corrigée éventuellement», conclut le président-directeur général de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour, Maurice Richard.