Les petits actionnaires de Nemaska, parmi lesquels figurent des milliers de Québécois, vont perdre leur mise dans la relance de l’entreprise.
Les petits actionnaires de Nemaska, parmi lesquels figurent des milliers de Québécois, vont perdre leur mise dans la relance de l’entreprise.

Des nouvelles économiques qui ont marqué l’année

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés