La députée de Laviolette - Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, a récemment accordé d’autres montants d’argent à des organismes du milieu grâce au programme de Soutien à l’action bénévole. Ils se sont partagés près de 10 000 $. Il s’agit d’Albatros Centre-Mauricie, du Festival énergie country de la Mauricie, du Groupe régional d’intervention sociale, de la Légion royale canadienne (filiale 44), de la Maison des Trois colombes, du Regroupement d’organismes de promotion des personnes handicapées de la Mauricie, des Découvertes champêtres de Sainte-Flore, des Rendez-vous de la Promenade, du Rendez-vous des peintres de Sainte-Flore, du Regroupement pour une solidarité musicale en Mauricie, de l’école secondaire Shawinigan High School, du Service de garde de l’école Laflèche et du Gala sportif de l’école secondaire Val-Mauricie.

Des nouvelles de Shawinigan

Hockey mineur

Le territoire de Shawinigan ne comptera désormais plus qu’une seule entité de hockey mineur, à la suite de la fusion des associations de Shawinigan-Sud, Shawinigan, Grand-Mère et Saint-Georges. En assemblée extraordinaire, le conseil municipal vient d’accorder le versement d’une subvention de 15 000 $ à Hockey mineur Shawinigan pour contribuer aux dépenses de démarrage de cette nouvelle association.

Étape franchie

La vente tant attendue d’un lot appartenant à la Commission scolaire de l’Énergie pour la réalisation du projet «J’ai mon appart», sur la propriété de l’ancienne école Saint-Jean-Bosco dans le secteur Grand-Mère, a enfin été autorisée par le ministère de l’Éducation. En conséquence, la Ville de Shawinigan a annoncé l’acquisition de ce terrain au montant de 127 000 $. Une partie de cette propriété sera consacrée à la réalisation de ce projet, qui consiste en la construction d’un immeuble de 12 logements supervisés pour adultes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.

Hébergement touristique

Le conseil municipal de Shawinigan vient d’adopter un règlement qui prévoit un emprunt de 210 000 $ pour engager des honoraires professionnels pour la réalisation de projets en urbanisme et différentes études environnementales. Cette enveloppe inclut notamment un montant de 16 250 $ pour étudier l’enjeu des maisons touristiques de type Airbnb sur le territoire. Les élus analysent présentement un dossier soumis par des promoteurs qui veulent offrir cette opportunité à d’éventuels acheteurs sur une partie d’un développement domiciliaire en cours au lac Vincent, dans le secteur Saint-Jean-des-Piles. Cette volonté rencontre une opposition des riverains, qui craignent pour leur quiétude et pour les conséquences sur le petit plan d’eau.

Une assemblée d’information a été présentée le 21 août et à la suite des commentaires émis, les élus doivent adopter un deuxième projet de résolution, avec ou sans changement. Cette étape devrait être franchie en septembre.

Parmi les autres projets inclus dans ces honoraires professionnels, notons la réalisation d’une étude sur la vulnérabilité des sources d’eau potable (75 000 $). Un montant de 54 000 $ est aussi budgété pour la réalisation d’un plan d’urbanisme, après l’adoption du nouveau schéma d’aménagement.

Pyrrhotite

À sa séance régulière du 20 août, le conseil municipal de Shawinigan a autorisé le paiement d’un montant de 48 548 $ provenant du Programme pour les résidences endommagées par la pyrrhotite de la Société d’habitation du Québec pour le règlement d’un dossier.